AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Inari - Une pomme chaque matin éloigne le médecin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Penses-tu que
Invité respirera encore longtemps ?

Invité

Profil





MessageSujet: Inari - Une pomme chaque matin éloigne le médecin Mar 28 Juil 2015 - 23:30





Inari

« Mangez cinq fruits et légumes par jour ! »
+1000 ans ∞ Kami de la terre ∞ Markl de Howl's moving Castle
 Asexué ∞ Planteur de graines
Inari est le kami de la fertilité, des céréales, des champs et par extension, de la nourriture. Ni fondamentalement bon, ni réellement mauvais, il suit son instinct et mène sa petite vie sans se soucier du monde qui l'entoure.
Égocentrique : Comme les enfants, il croit être le centre du monde et pense que  que tous ses désirs - surtout culinaires - doivent être comblés. Il adore être au centre de l'attention, n'arrête pas de ramener sa fraise, quitte à jouer la comédie pour se faire plaindre. Il a besoin de reconnaissance et de flatterie.
Quelque peu manipulateur, il essaie d'amadouer les gens sous sa forme humaine avec son air de petit garçon malheureux.
Marche à la carotte : On a rien sans rien, mais avec Inari c'est toujours cette même rengaine. Passé maitre dans l'art de la négociation, il essaie toujours d'obtenir ce qu'il convoite. Et est capable de beaucoup de concessions si on lui promet quelque chose qu'il désire. Extrêmement sensible à l'argument de la papille, il est très facilement corruptible à partir du moment où l'on sait bien cuisinier et où on lui fait miroiter des légumes frais bien préparés.
Très sensible à la flatterie, il adore qu'on lui envoie des fleurs et met parfois du temps à se rendre compte qu'on l'honore pour se servir de lui.
Menteur : Inari a cette fâcheuse tendance de raconter ses salades à qui veut bien les entendre. Il ment délibérément et sans aucune honte, juste pour le plaisir.
Il a aussi cette manie d'essayer de gonfler l'importance de son pouvoir, se disant bien plus puissant qu'il ne l'est vraiment. C'est qu'il aime ça, en plus, charrier dans les bégonias.  
Botaniste en herbe : Il ne se sépare jamais d'une petite sacoche en cuir dans laquelle il a emmagasiné des graines de toutes sortes que lui seul est capable de reconnaître. Toujours a la recherche d'un coin où planter trois haricots. Évite les villes parce qu'il déplore l'état du peu de nature qui s'y trouve. Passe son temps à plaindre la flore citadine et à la comparer aux forets et aux champs qu'il connaissait jadis.
Il voue tout de même un amour véritable pour les plantes et les cultures. Il lui arrive souvent d'offrir des légumes ou des fleurs qu'il vient de faire pousser, considérant cet acte comme une preuve irréfutable de sa grande générosité et de son inestimable mansuétude. Rien que ça.
Obsession maladive du bio : Ne lui faites jamais regarder 'We feed the world'. Jamais. Il est en permanence outré de tout ce que les humains peuvent mettre en ouvre pour faire pousser deux salades et un radis. Un jour, il est tombé devant un reportage sur les pesticides et voue depuis une véritable phobie pour tous les produits non issus de l'agriculture biologique. Ce qui le rend assez extrémiste, quitte à jeter la nourriture que l'on vient de lui préparer et manger celle qu'il fait pousser lui même.
Farceur facétieux : S'il y a quelque chose qu'il sait bien, c'est que le temps peut être un peu long, au bout d'un millénaire. Et Inari se divertit avec des blagues qui ne font parfois rire que lui. Puisqu'il ne distingue pas réellement la limite entre ce que l'on appelle le bien et le mal, il peut avoir un air d'esprit frappeur, à s'acharner sur une personne sans raison apparente.
Hypocondriaque : Il est juste totalement terrorisé à l'idée de disparaitre. Conscient de ses limites et de la décadence de son pouvoir, il est d'une prudence excessive quant à l'utilisation de ses pouvoirs. En plus de déplorer sa faiblesse, il restreint ses capacités à outrance. Il n'est pas rare de le retrouver roulé en boule dans une couverture en gémissant piteusement. C'est lorsqu'il est dans cet état qu'il oublie totalement son orgueil déplacé qui le pousse a ne pas se lier à mage de la terre - outrage suprême - et qu'il supplie tout être vivant, créature, hôte, humain ou poireau, de se lier à lui.

    Biographie

 Avant, j'étais puissant. mais ça, c'était avant.

J'étais à l'origine de plusieurs forets. Les terres proches des sanctuaires étaient fertiles, on y faisait trois récoltes par an. les humains me craignaient et me vénéraient. J'étais responsable de la fertilité de leurs champs, de la qualité du bois poussant dans leurs forets. En contrepartie de ma bénédiction, je recevais des offrandes de nourritures. On invoquait mon nom pour conjurer un hiver trop rude ou une sécheresse trop longue. Mon nom résonnait dans les bouches de tous les paysans. Je conditionnais leur bonne fortune et leurs récoltes, leurs vies dépendaient de moi...

Là, c'est le moment où Inari est debout sur la chaise, les deux mains tendues vers le ciel, et harangue la foule avec jubilation. Avec son grand sourire enivré du sentiment d'un pouvoir jadis, déformant ses joues d'enfant.

...mais ça, c'était avant.

Et là, c'est le moment où il prend son air boudeur, mi résigné, mi contrarié de constater une fois encore la décadence de sa puissance. Malgré plusieurs siècles, Inari n'a toujours pas digéré la perte de son pouvoir. S'il semble se complaire à planter ses graines pour faire pousser deux navets et un poirier, il regrette amèrement le temps où il semblait avoir une place parmi les humains.
Sentant au fil du temps son pouvoir tomber en quenouille, il dû se métamorphoser de plus en plus longtemps sous sa forme humaine. Son apparence de petit garçon lui permis d'approcher les humains au plus près, jusqu'à les côtoyer quotidiennement. Il appris à s'occuper en les regardant vivre. Ça occupe, un humain, vous savez.

Tribulations d'un renard botaniste

    Renard blanc

Dissipons les malentendus. Lorsque les humains croyaient encore en moi, ils pensaient que j'apparaissais sous la forme d'un renard blanc.
Je n'avais juste pas vu ce pot de peinture, ce matin là.

    Kyuubi

Un jour, un imbécile qui piaillait à coté du sanctuaire des esprits me rapporte une histoire. A cette époque, dans le monde des humains, un conte gagne de plus en plus en popularité. On y mentionne un renard à neuf queues, chacune symbolisant l’immensité de sa sagesse. L'idée me séduit aussitôt, vous pensez bien.
Mais neuf queues, je peux vous le garantir, ce n'est bien que pour les mythes. L'une des pires idées que j'ai pu avoir en un siècle. Faire pousser quelque chose de ne m'a jamais posé problème. Me voilà donc, fringant renard, avec mes neufs queues. Tout fier de moi. Neuf queues, c'est inesthétique, ça déséquilibre, y'a une prise au vent qui fait que vous êtes aussi rapide que Maïté dans un concours de course en sac, et tous les autres renards se foutent clairement de votre tronche. J'ai mis plus d'un demi siècle à la catastrophe. Un demi siècle à raser les buissons parce que tous les renards vous regardent de travers.

    Inari et les prostituées

Je trouve que c'est un peu vite juger quelqu'un, que de décréter, parce qu'il représente la fertilité et qu'il aime bien se coucher sur les jambes des femmes, qu'il est le Kami protecteur des prostituées.

     
Pouvoirs & Armes

 Métamorphose humaine ∞ Depuis le temps qu'il vit parmi les humains, Inari maîtrise parfaitement sa métamorphose humaine. Il prend l'apparence d'un enfant d'environ dix ans et n'a jamais grandi depuis. Haut comme trois pommes, on se demande d'où sort ce gamin aux cheveux couleur carotte, qui peut parfois tenir un discours de vieux grincheux réactionnaire avec ses "de mon temps..".
Il se sert pourtant de cette apparence pour obtenir plus facilement ce qu'il désire et n'hésite pas à faire les yeux doux.
Il apprécie globalement cette forme, bien qu'il en déplore parfois sa faiblesse physique. Il trouve une multitude d'avantages à conserver son apparence d'enfant.
Il n'est cependant pas capable de matérialiser les vêtements. Mais il a bien compris que la nudité de son enveloppe corporelle n'était pas bien acceptée par les humains, malgré son jeune âge, c'est pourquoi il a l'habitude de se métamorphoser en renard jusqu'à ce qu'il retrouve ses habits.

 Métamorphose animale ∞ Le renard, dans la mythologie japonaise, est très souvent considéré comme un animal ambivalent, à la fois maléfique, malicieux, mais aussi messager magique de certaines divinités. Jadis, devant les sanctuaires consacrés à Inari, se trouvaient une statuette de renard, symbolisant ce kami.
C'est pour cette raison qu'Inari a choisi de prendre la forme de son messager lorsqu'il ne veut pas se métamorphoser en humain. Cependant, cette transformation animale consomme son énergie. C'est pour cela qu'il ne prend pas le risque d’apparaître sous cette forme lorsqu'il est trop affaibli.
Avant, il était capable de maintenir cette transformation pendant plusieurs jours. Mais ça c'était avant. Maintenant, Inari est incapable de rester en renard plus de 24h. Et il évite de rester transformé trop longtemps, de peur de manger les pissenlits par la racine. Sa paranoïa accentue son sentiment de fatigue et le fait trainer la patte au bout de 15h de transformation. Pourtant, s'il tient sa métamorphose trop longtemps, il devrait réapparaitre simplement sous sa forme humaine. Mais il n'a jamais osé essayer.

 Fertilité agraire ∞ A l'origine, Inari est le kami de la fertilité agraire, autrement dit des plantes, fruits, légumes, et autres cultures maraichères et céréalières.
Il est également capable de faire germer et d'accélérer la germination de toutes les graines, contrôlant ainsi la croissance des plantes.
Lorsqu'il disposait de toute sa puissance, il était capable de faire pousser des forets entières. Mais maintenant qu'il est affaibli, son pouvoir se limite à un nombre de plantes plus faible et sur une zone géographique bien moins vaste. De nature prudent, il préfère ne pas prendre de risques et restreindre lui même ses capacités plutôt que se fatiguer.

 
Il s'éveillera

Communication animale ∞ Inari est capable de communiquer avec les animaux, vertébrés et invertébrés, ainsi que les insectes (et seulement les insectes, pas les arachnides ou autres bestioles bizarres).

 
Écran magique

En lisant cette fiche, vous avez enrichi votre connaissance en expression de botanique ~  
Mon personnage ne sert à rien, navrée...
Code de la morkitu :

 
Code:
[b]Markl[/b] de [i]Howl's moving Castle[/i] est Inari.
     




Dernière édition par Inari le Dim 2 Aoû 2015 - 13:42, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas

Inari - Une pomme chaque matin éloigne le médecin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Une pomme par jour éloigne le médecin.
» Je meurs chaque nuit pour ressusciter chaque matin. | Pépé Flan
» bonjour [pv Petit Matin]
» Editorial Le Matin: Pourquoi l'haitien s'autoflagelle-t-il autant?
» Un Temps pour chaque chose:Le Choix Judicieux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Breath ! :: I'm alive :: You are (not) alone. :: Fiches invalides-