AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Julie Morienval - Pour chaque chose, il y a une rose, les miennes sont noires.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Penses-tu que
Invité respirera encore longtemps ?

Invité

Profil





MessageSujet: Julie Morienval - Pour chaque chose, il y a une rose, les miennes sont noires. Ven 12 Déc 2014 - 22:25





Julie



Morienval
« La vie est fragile, la mort est simple »
28 ans ∞ Magicienne de lumière ∞ Shanoa de Castlevania d'Order of Ecclesia.
   Hétéro ∞ Assassin / Tueuse à gage

L'ennui peut être une arme mortelle, c'est ce dont souffre Julie. Discrète, silencieuse, les gens lui prête un caractère de dédain voire de taciturne quand elle n'a en fait aucune envie de perdre du temps en discussion "inutiles" à ses yeux. En effet, elle n'est pas quelqu'un qui parle pour ne rien dire, sa voix énonce les choses simplement, sans chercher à enjoliver les choses. De manière directe et simple, pas besoin de long discours, elle préfère couper court dès que cela ne l'intéresse plus. Et cela créé souvent chez les autres des fausses impressions et idées, là où ils voient de la timidité c'est simplement de l'ennui. Ils ne saisissent pas qui elle est et en quelque sorte cela l'arrange.

Insociable ? Au yeux de ceux qu'elle ne désire pas connaître, ou qu'elle ne juge pas "digne" d'intérêt. Pourtant elle sait être tout à fait agréable, mais pour un nombre de personnes restreint. Bien que tout ceux qui l'ont croisés pourraient penser qu'elle les juge, c'est faux, elle sait que l'exclue c'est elle et que c'est elle même qui s'isole du reste du monde. Derrière son comptoir de souvenirs divers et hétéroclites, elle n'accueille pas les clients avec le sourire, mais plus avec un regard qui cherche à comprendre qu'est ce qu'ils font là.

Pas vraiment commercial comme accueil mais elle n'est que peu présente dans l'établissement qui ne lui sert que de façade. Son vrai métier ? Tueuse à gages, assassin connu sous le pseudo de la rose noire, froide et intraitable, qu irait la soupçonner d'être cet personne avec son regard rêveur ? Quelque part personne ne s'étonne des bénéfices du magasin, et cela lui convient tout à fait. De toute façon avec son véritable travail elel a de quoi tenir quelques dizaine d'années sans rien faire derrière la boutique. Certes elle ne parait pas aimable, mais ceux qui la connaisse bien ( ils sont rares voire inexistant) savent qu'au fond ( très profondément hein faut creuser quelques millénaires) elle ne sait juste pas quoi faire du vide qui l'habite depuis toujours.

Paradoxalement elle a une vitrine très attirante, les objets placés avec goût et délicatesse. C'est son passe temps de dénicher des objets à mettre en valeur en vitrine sans pour autant avoir pour but de les vendre, comme on exposerait ses possessions pour "narguer" les autres de les avoir.

      Biographie

Assassin, ce n'est pas un métier qu'on plébiscite à l'école, et ce n'est pas non plus par obligation elle l'est. En effet, si elle le fait c'est par choix. Élevée dans une famille "normale" et aimante, jusqu'à l'arrivée de ce nouveau petit frère dont la famille fut "victime" d'un accident. Le fait de partager ses parents avec un autre, au lieu de la rendre jalouse lui permirent d'avoir ce détachement dont elle avait besoin. Ses parents étaient deux personnes adorables mais un peu trop protectrices envers elle, l'arrivée de cet enfant lui fournit l'occasion rêvée de pouvoir rester dans son monde à elle et de rester silencieuse autant qu'elle le voulait.

Très tôt elle réalisa qu'elle n'était pas vraiment faite pour le monde de ses parents, de plus les allées et venues avec sa mère dans l'hôpital l'avait totalement vaccinée de vouloir rester dans ces endroits. Est ce que c'était à cause de la personne qui venait voir les enfants d'employés ? Elle n'avait jamais apprécié cet homme qui leur faisaient mal avec ses piqures et autres médicaments. Il dissimulait cela aux autres et aucuns autres enfant qu'elle ne protestait quand il venait. Enfin les autres enfants eux appréciaient les bonbons et les sucreries qu'il leur donnaient à la fin, elle n'aimait pas ça et cela ennuyait l'homme. Jusqu'au jour de ses douze ans où elle lui lança qu'elle allait le dire à ses parents en rentrant ! Elle avait quitté l'hôpital où elle était venue remettre un document à sa mère et partit chercher son "frère" à l'école.

C'est ce jour là, quand une personne qu'elle ne connaissait pas avait voulut leur donner des sucreries qu'elle réalisa qu'elle n'était pas normale. C'était la fermeture de l'école, elle était en retard et avait donc couru jusqu'à l'arrêt où l'attendait son cousin. Puis ils avaient pris le chemin de la maison, tranquillement comme toujours et cet homme bizarre les avait arrêté. Il leur avait d'abord demander le chemin, puis il avait sortit des bonbons, c'est quand ils avaient refusés et qu'il avait voulut les forcer à monter dans la voiture qu'elle avait réagit, inconsciemment. Dans sa main c'était matérialiser une rose, noire, froide qui avait bondit à la gorge de l'homme pour transpercer sa tranchée. Elle n'avait pas compris à l'époque pourquoi son cousin avait occulté l'évènement, est ce que l'horreur de la scène avait été supprimer de sa mémoire suite au choc de voir le sang couler de la blessure ?

Elle lui avait ordonné de courir à la maison et de ne pas s'arrêter, puis elle avait calmement observer la vie s'échapper de l'homme. Fascinée jusqu'à ce qu'il rende le dernier soupir dans un gargouillis de sang inaudible, elle appela ensuite les autorités pour signaler l'agression. La soirée se déroula au poste, dans un calme qu'ils trouvèrent dérangeant les policiers lui firent répéter son histoire, mais elle en changeait pas d'une seule ligne sa version. Qu'elle soit à ce point détachée fut juger par les psychiatre infantile comme une réaction au choc et un moyen de préservation. Oui on se trompait encore une fois sur son compte, et cela lui allait très bien. Elle avait saisit qu'elle pouvait tuer, et que cela lui serait même facile, et dans ce sens elle s'entraina seule à maitriser ce qu'elle avait générer sous la colère.

Elle n'a pourtant aucun souvenir du moment où elle bascula du meurtre de parasite, à celui payé, peut être quand pour la première fois on lui avait remis une enveloppe avec une photo. Elle n'avait pas cherché et elle avait été trouver la personne, la charmant avant de l'éliminer sans laisser de traces qu'une rose noire figée dans le cœur de l'homme. Tout était plus facile pour elle, elle éliminait des cibles de criminels tant que le montant était attrayant, pourtant elle devait maintenant qu'elle avait terminée ses études depuis quelques années trouver un endroit sécurisé. Autant pour elle que pour sa famille elle quitta le nid cinq ans après sa majorité, se trouvant un appartement simple et avec plusieurs sorties. En effet, les derniers paiements qu'elle avait demandé étaient de nature différente. Elle commença sa première collection, un dossier complet d'information sur tous les sujets possibles, et surtout elle se créa son propre réseau d'informateurs.

Elle avait à présent des armes contre tous, qu'ils soient alliés actuels ou ennemis futurs, elle pouvait vendre des informations maintenant sur à peu près n'importe quoi, et à n'importe qui. Dans les milieux souterrains ceux qui ne la connaissent pas sont très rares, dans les forces de l'ordre rare sont ceux qui connaissent "La rose noire". Pourtant elle a des contrats des uns et des autres. Ses services sont certes payés très cher, mais le travail est toujours fait proprement. Que ce soit un concurrent gênant ou un politicien corrompu, elle veille toujours à accomplir sa tâche, sans jamais laisser des informations filtrer sur son apparence. Pour la contacter ? Une simple enveloppe à la gare centrale avec comme nom de code Rose noire, suffira à attirer son attention et vous obtenir un rendez vous masqué avec cette tueuse sans visage.

       
Pouvoirs & Armes

   Black Rose ∞ Elle ignore exactement quand est-ce qu’elle en a pris conscience, mais elle a toujours plus ou moins eu ce don, depuis son enfance. Il lui permet de faire apparaître dans ses mains des roses noires en acier, finement sculptées, dont la tige se termine en pointe. En d’autres termes, c’est le parfait poignard, et la parfaite arme de jet.
   Effacement ∞ La Lumière, c’est bien plus qu’un truc qui brille, c’est aussi et surtout ce qui nous permet de nous voir les uns les autres. C’est une technique avancée, et sur le long terme coûteuse en énergie, mais en manipulant la lumière qui l’entoure, Julie est capable d’empêcher cette dernière de se refléter sur elle, la rendant ainsi parfaitement invisible. Ceci dit, elle ne peut pas pour autant se rendre indétectable pour les détecteurs de chaleur, et elle reste tout ce qu’il y a de plus tangible. Elle peut aussi se servir de cette capacité pour dissimuler des objets ou des personnes immobiles, voire en mouvement, mais perd encore plus d’énergie en le faisant, alors elle évite.
   Illusion ∞ Lié au précédent ce pouvoir lui permet de "projeter une image d'elle pendant un laps de temps court et qui donne l'illusion qu'elle se trouve à cet endroit. En clair elle peut obtenir un temps durant lequel elle semble être là, mais l'illusion n'est pas palpable et plus elle sera réel plus elle devra consommera d'énergie. C'est la majorité du temps pour se donner des alibis qui lui permettent d’attester de sa présence dans un lieu. Cependant plus la distance est grande et plus l'illusion est floue, de plus non détectable aux infra rouge, c'est en cas de dernier recours qu'elle l'utilise.

     
Écran magique

  Sakye, 34 ans, rpgiste "confirmée" ou pas xD
Je viens suite aux suppliques incessantes d'Aaron ... Il peut être aussi soulant que touchant, bref il m'a filé le lien, j'ai croisé le perso et bah ça colle de suite entre moi et elle, parce qu'elle me ressemble et que je lui ressemble ?
Bref co fonda sur un autre univers parallèle et magique (je ferais sans doute une demande de partenariat si vous acceptez les jeunes fow en partenaires)
J'aime écrire et lire, quel que soit l'univers, je suis cependant incapable de faire des rp dit 'Yuri' ou Yaoi, dès que je m'y essaie ça tombe dans le comico dramatique xD
Bref voila en gros qui je suis et comment je suis arrivée ici ;) ()
: o.
   
Code:
[b]Shanoa de Castlevania[/b] d'[i]Order of Ecclesia[/i] est Pseudo.
     




Dernière édition par Julie Morienval le Dim 14 Déc 2014 - 14:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Julie Morienval - Pour chaque chose, il y a une rose, les miennes sont noires.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Un Temps pour chaque chose:Le Choix Judicieux
» UN NOM POUR CHAQUE JUMPSCHOOL
» Chaque chose a sa fin
» Fin du RP : Il y a un temps pour chaque chose. {OK}
» Dans la vie Chaque chose a son temps , La vie nous réserve plein de surprise !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Breath ! :: I'm alive :: You are (not) alone. :: Fiches invalides-