AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Aydin S. Grimm

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Penses-tu que
Aydin S. Grimm respirera encore longtemps ?



Profil

MESSAGES : 149
RUNES : 170

INSCRIT(E) DEPUIS LE : 30/12/2014
AVATAR : Ymir -Shingeki no Kyojin-
AUTRES COMPTES : Kaëlan van Eden

MON ÂGE : 22 ans
ARMES&POUVOIRS : ∞ Hypoallergodétection ∞ Eau du Dragon ∞ Poignard caché ∞ Confusion




MessageSujet: Aydin S. Grimm Ven 2 Jan 2015 - 14:51





Aydin S.



Grimm

« Me voici
Là où le bleu de la mer
Est sans limite. »

-Taneda Santoka-


22 ans ♦️ Holder de l'Eau/ Contractante du Kami Ryûjin ♦️ Ymir de Shingeki no Kyojin
Hétérosexuelle ♦️ Voyageuse à plein temps, free-lance


De son vrai nom Setsulya, elle se fait connaître par une autre identité, Aydin. Pour d'obscures raisons, elle préfère se faire passer pour un garçon (son manque de poitrine et sa carrure l'aidant pas mal), personne n'est au courant qu'elle est en réalité une fille, excepté son meilleur ami lémure et son père qui la laisse faire ce qu'elle veut sans rien dire, ayant abandonné l'idée de la réprimander depuis bien longtemps. Enfin, tant qu'elle ne salit pas le nom de sa famille. Elle endosse donc deux rôles ; celui de Aydin et le sien, lorsqu'elle s'amuse, lors de très rares fois, à se vêtir en fille pour aller se balader la nuit. De toute façon, celui qui aura la malchance de découvrir son secret subira sa colère, elle n'est pas tendre, et déteste qu'on fouine. Peu importe si la personne l'a découvert par hasard, elle frappera avant de poser des questions. Aydin est indomptable. Surnommée par ses pairs et admirée par les gamins des rues -ou en général, même les gosses de riches adorent être en sa compagnie- qui la collent pour elle ne sait quelles raisons. Elle les attire, pourtant, elle n'est pas douce envers eux, elle est du genre à en choper un par les pieds et à le balancer dans une dune sans pitié.

C'est aussi une grande gueule, elle a tendance à se s'immerger dans les problèmes jusqu'au cou. Alors si en plus elle aime se battre à main nue, ses échecs sont parfois cuisants puisqu'elle oublie parfois qu'elle n'a pas la force d'un homme, mais celui d'une femme. Ce qui mène à un de ses plus grands défauts : elle a tendance à se surestimer et à se jeter dans des situations problématiques, dans la gueule du loup sans y réfléchir à deux fois, sûre de vaincre. Elle ne se remet que très rarement en question et les leçons passées passent à la trappe. Setsu' adore les challenges, elle n'en refuse que très rarement, mais se fait tous le temps arnaquer quand il s'agit de jeux de cartes, et autres jeux sur table. Elle est malchanceuse de ce côté-là. Le jeune gar... la jeune fille déteste être enchaînée à quelqu'un ou à une hiérarchie quelconque. Sûrement parce qu'elle a été libre comme l'air une majeure partie de sa vie. Enfin, ça ne l'empêche pas de le faire lorsqu'il y a nécessité. Les petits boulots, elle connaît. Elle arrive même à ne pas se faire virer, même si certains patrons lui donnaient envie de leur faire une prise de catch, ou un truc dans le genre.

Elle est avant tout joyeuse et avenante, mais faut pas l'emmerder. C'est un personnage qui ne tient pas en place, excepté ses jours d'insomnies quotidiennes où elle passe son temps à paresser en mode larve et à râler sur la terre entière, à bout de forces. Bien qu'Aydin soit obstinée et indomptable, il est potentiellement possible de l'amadouer avec de la bouffe, elle a un appétit sans fin. Elle n'hésite pas à se ruiner pour goûter les spécialités locales lors de ses voyages. Concernant les voyages, elle ne voyage pas seule. Elle ne se sépare jamais de son ami lémure qui prend la forme de fennec, c'est la personne qu'elle apprécie le plus au monde, le perdre la blesserait inévitablement et profondément.  Elle est en mesure de tenir tête au kami qu'elle possède, qui a un très fort caractère, mais elle est plus obstinée que lui.

Mais derrière ce fort tempérament, Setsulya sait faire preuve de douceur avec ses proches lorsqu'il le faut et quand elle en ressent l'envie. Elle sera toujours là pour eux, elle ne laisse jamais tomber un ami ou un parent, sinon elle se mépriserait elle-même. Elle est d'ailleurs possessive en ce qui les concerne. Quand le lémure se trouve une copine ou un autre ami qu'elle, elle lui fait des crises de jalousie enfantine et égoïste. Elle a besoin de l'attention de ceux auxquels elle tient, ce qui peut parfois être assez agaçant.

Aydin ne peut pas s'empêcher de voler des trucs, peu importe la valeur de l'objet. Des fois, elle ne s'en rend même pas compte, et elle se retrouve avec des collections d'objets totalement inutiles -... si le propriétaire ne lui court pas après pour récupérer son bien. Sinon, en matière de goûts, elle aime pas s'habiller trop, habituée aux vêtements légers de Kalel. Plutôt problématique, quand elle se retrouve dans des lieux où la température est extrêmement basse. D'où sa tendance à attraper de jolis rhumes. Ensuite, elle est fanatique des peluches mignonnes -secrètement. Si ça se savait, son image en prendrait un sacré coup. Elle déteste les gens prétentieux -parce qu'elle l'est, d'une certaine manière- et plats à base de carotte.


  Biographie


Setsulya Grimm, ou plus communément appelée Aydin S. Grimm, se reposait au soleil sur une dune en contemplant le ciel du désert, la tête posée sur l'une des épaules de son ami de toujours, Neah, le fennec qu'elle avait sauvé il y avait maintenant plus de dix ans et qui s'était révélé être un lémure. Elle soupira d'aise, la chaleur du soir était agréable à vivre.

-Ca fait du bien de rentrer à Kalel...

Son ami répondit d'un léger « hm » affirmatif, détendu. Rentrer au pays lui procurait un de ces bien êtres... Eux qui passaient leur temps à voyager, il était rare qu'ils s'y arrêtent, car le monde leur réservait tellement de surprises qu'ils n'en avaient pas le temps -et souvent, pas l'argent. Il s'est passé  tant de choses lors de leurs pérégrinations qu'il serait presque impossible de toutes les décrire en une dissertation de quatre pages demandées par un professeur. En grande majorité des problèmes, elle a fini un certain nombre de fois à l'hôpital, à la rue, a affronté d'autres dangers, tout ça parce qu'elle déteste faire la touriste lambda et donc qu'elle voyage souvent à pieds telle une nomade, tout en visitant des endroits parfois dangereux et incongrus. Elle adore comparer cette vie à celle des grands aventuriers dans les films, même si c'est bien loin d'être aussi épique que ça.

Toutes ces péripéties, tout ces voyages, mais elle n'en reste pas moins une fille de Kalel, la cité désertique, même si cette ville devient peu à peu très dangereuse, pleine de conflits et son atmosphère paisible et bonne enfant finit par s'assombrir pour disparaître un jour dans les méandres des ténèbres. Aydin est née dans un des quartiers riches du centre, et elle est la fille d'un marchand d'art. Quand elle était petite, sa mère décéda d'un cancer, et son père n'était que très peu présent à cause de son travail, mais cela n'empêchait pas la complicité entre eux. Elle était toujours heureuse de le voir, et c'est toujours le cas actuellement. Aussi loin qu'elle s'en souvienne, elle a toujours maîtrisé une certaine forme de magie. Depuis toute petite, elle sait manipuler l'eau, la modifier à sa guise, en faire à la fois une arme mais aussi de l'art. Bref, tout en grandissant, Aydin y a trouvé pas mal d'utilité.

Cependant, ce don était relativement faible, elle ne savait pas faire grand chose. Elle s'était toujours demandé d'où il venait, mais son père ne lui avait jamais expliqué pourquoi elle possédait une telle chose alors que sa mère et lui ne possédaient aucun pouvoir. Tout ce qu'il lui a dit, c'est de cacher ce don, car un Mage ne se dévoile pas au monde, et qu'il ne fallait pas en abuser. Elle a toujours suivi cette ligne directrice. Ca ne l'a néanmoins pas empêché d'enquêter sur son origine. Aydin n'a malheureusement jamais trouvé grand chose, excepté que des gens disparaissaient, et revenaient comme si de rien n'était. Ils étaient pour la plupart enclins à développer des pouvoirs extraordinaires. Elle continue encore à chercher les réponses à mes questions.

* * *

Neah, pensif, se souvint du jour où le père d'Aydin lui avait révélé des choses qu'Aydin ignorait et qu'il devrait lui révéler un jour s'il mourrait avant qu'ils ne se revoient, le père d'Aydin étant relativement vieux. Il lui avait avoué qu'il n'était pas le père biologique de la jeune fille, mais bien son père adoptif. Elle a perdu ses véritables parents à l'âge de trois ans, et l'orphelinat dans lequel elle vivait -maintenant démantelé- était complice de l'organisation d'un certain Mad. Ils l'ont livré à ces derniers pour qu'ils expérimentent l'implantation de la magie sur quelques sujets enfants. Ils étaient trois. Leur but était de voir grandir ces sujets expérimentaux. Elle, ils l'avaient considérée comme défectueuse et incapable de posséder ne serait-ce qu'un peu de pouvoir en elle, alors ils la replacèrent dans l'orphelinat et son père adoptif ainsi que sa défunte mère adoptive qui ne pouvait pas avoir d'enfants la recueillirent au sein de leur famille. Découvrant les quelques pouvoirs de sa fille adoptive, l'homme avait fait des recherches poussées sur l'orphelinat mais n'avait rien trouvé. C'est le jour où l'orphelinat fut démantelé qu'il découvrit la véritable implication de ce qui était arrivé à Aydin, un ami à lui ayant aussi bien enquêté sur le sujet. Le lémure se demanda si c'était le bon moment pour lui de dévoiler une telle chose. Il l'entendit bailler comme une bienheureuse. Il abandonna l'idée. S'il faisait ça, il allait gâcher un des rares moments paisibles qu'il pouvait avoir avec cet aimant à problèmes. Neah ferma les yeux, le vent chaud caressant agréablement sa joue.

* * *

La jeune femme qui se prenait pour un homme bailla à s'en décrocher la mâchoire et pinça le bras de son meilleur ami sans aucune raison. Celui-ci poussa un léger grognement mécontent en lui lançant un regard noir. Elle se redressa et lui adressa un sourire espiègle.

-Alleeez, arrête de grogner, j'ai fais pire, lors des fois où on a combattu l'un contre l'autre en amical, ou...
-... Les nombreuses fois où j'ai reçu un coup lorsqu'on n'était pas d'accord sur des trucs ? Ou bien quand je t'éloignais d'un combat perdu d'avance ? Oui, je sais, je m'en souviens encore. Heureusement que tu es toi, sinon, tu ne t'en serais pas tiré aussi facilement, je déteste la violence gratuite. Sale gosse.


Elle haussa les épaules et  éclata d'un rire léger, tandis qu'il soupirait d'exaspération. Il avait l'habitude de son comportement, mais ne la détestait pas pour ça. Il faisait avec, même si parfois elle se doutait qu'il pouvait avoir quelques envies de meurtre à son encontre.

Dis ? Tu te souviens du jour où nous nous sommes rencontrés ?
-Evidemment... Dire que tu n'avais que dix ans, à cette époque-là. T'étais toute petite.
-Bah, en même temps, vu ta taille, c'était super difficile de te dépasser, et je n'y arriverais jamais, de toute manière, alors que je suis grande, pour une fille. En plus, tu es deux ans plus vieux que moi, à cet âge-là, ça faisait toute la différence.


Dire que l'apparence animale de ce type était un petit fennec roux tout mignon. C'était à la fois ridicule et adorable. Enfin, quand il ne la mordait pas parce qu'elle craquait devant sa bouille et que ça l'agaçait. Aydin se moqua de lui, puis pointa son oreille droite de l'index.

-N'empêche, t'as pris cher à ce moment-là. Il te manque quand même un petit bout d'oreille.

Ce dernier caressa par réflexe son oreille amputée d'un bout et répondit calmement.

-J'en suis un peu responsable, d'une certaine manière.
-Heureusement que je t'ai recueilli ce jour-là.
-Hm... Ce genre de coupure n'était pas fatal, j'aurais trouvé un moyen de la guérir moi-même. Mais ton geste était louable. Maintenant, me voilà à jouer les nounous avec toi...
-Haha, mais bien sûr !


Elle le poussa dans le sable et se leva d'un bond en s'étirant comme un chat. Ouais, elle l'avait recueilli dix ans plus tôt alors qu'il était blessé. Au début, elle ignorait qu'il était autre chose qu'un petit animal inoffensif qu'elle considérait comme son animal de compagnie. Méfiant, il ne s'était montré sous son vrai jour que lorsqu'il fut certain qu'il ne courrait aucun danger avec elle. Ce jour-là, elle rentrait de l'école après s'être faite réprimander par le professeur parce qu'elle avait mordu un de ses camarades de classe, elle avait trouvé un jeune homme assis sur le fauteuil du salon, en train de feuilleter un bouquin avec un air curieux.

Elle apprit très vite qu'il ne savait pas lire, en réalité. Furtive, la gamine revêche s'était approchée de l'inconnu, et s'était jeté sur lui en lui hurlant de décliner son identité. Ce dernier, pas surpris du tout, avait arrêté son coup, impassible. Il avait secoué la tête d'un air blasé et de grandes oreilles étaient apparues sur sa tête, au milieu de ses cheveux. Elle avait tout de suite reconnu celles-ci et avait manqué de faire une crise cardiaque. Ensuite, il lui avait fallu un temps d'adaptation pour réaliser qu'il était un lémure. Le secret dévoilé, elle demanda tout de même l'accord de son père pour qu'il reste, et ils lui donnèrent une chambre à part entière pour le loger. Ils devinrent par la suite très proches, Aydin le considéra peu à peu comme son grand frère.

Jusqu'ici, elle a vécu une vie relativement insouciante, volant des trucs sans s'en rendre compte, faisant les quatre cent coups avec les gamins de la rue pour se forger ensuite une sacré réputation auprès d'eux et des gens de la ville. Certains méprisaient ce sale gamin d'Aydin, d'autres l'adulaient. Neah, plus sage, essayait de lui insuffler un peu de sagesse, sans grand succès.

Lorsque Aydin atteignit ses vingt ans, elle décida qu'elle en avait assez de vivre à Kalel et qu'elle voulait voir le monde. Peut-être aussi parce qu'elle cherchait à enquêter sur l'organisation de ce Mad qui l'intriguait. Neah avait décidé de devenir son compagnon de voyage. Cette envie de voyager lui était venue aussi en voyant des images, des photos, et des documentaires dans les médias existants, mais également en discutant avec les rares touristes qui faisaient une escale à Kalel. C'est ainsi qu'elle quitta sa ville natale -non sans un petit pincement au coeur-, laissant la ville évoluer ou régresser sans elle. Sa traversée du désert dans un convoi prévu à cet effet par des nomades y vivant fut éprouvante. L'eau était quasi inexistante hormis dans les réserves, même son faible pouvoir ne servait à rien. Elle s'était maudite de ne pas être capable de faire venir l'eau de nulle part et, dans son exaspération, avait reproché à son ami de ne pas être un dromadaire au lieu d'un fennec. Ce qui n'avait aucun sens. Quittant enfin le désert après des jours interminables de voyage, elle arriva enfin dans des contrées inconnues.

Tout d'abord, Aydin visita la capitale, Terraria, et subit de plein fouet le choc des cultures. La cité désertique était si isolée que les mœurs étaient bien différents. Ça ne l'empêcha toutefois pas d'y vivre un certain temps, se promenant dans les alentours, à la montagne et dans la forêt. Elle avait été très intriguée par les fleurs de ce coin-là, et s'était battue à maintes reprises pour en arracher sous le regard exaspéré de son ami. L'eau ne manquait pas, et elle en profita pour exercer son pouvoir en secret quotidiennement. Ensuite, un an après et quelques petits boulots plus tard, Aydin quitta cette zone pour continuer son périple.

Aydin repensa à la première fois qu'elle avait vu Marina, la Cité Marine. C'était la première fois, tout comme avec la montagne et la forêt, qu'elle voyait la mer. Plus émerveillée par toute cette étendue d'eau que tout ce qu'elle avait pu voir jusqu'à présent. Elle y avait loué un petit appartement partagé avec Neah.

La nuit pointait son nez et le soleil s'éclipsait entre les dunes. Songeuse, elle demanda.

-Après cette escale ici, ça te dit de retourner à Marina, Neah?

Ce dernier réfléchit et haussa les épaules tout un esquissant un petit sourire imperceptible.

-Pourquoi pas, même si je préférerais aller jeter un œil à la Cité Orientale découverte il y a peu. Enfin, cette station balnéaire t'as vraiment marqué.
-Je crois que oui... C'est drôle, d'aimer autant l'eau et la mer, alors que j'ai vécu toute ma vie dans le désert ! Et puis, c'est là que j'ai rencontré ce vieux dragon asthmatique de Ryûjin, c'est pas anodin, j'imagine. Mon pouvoir, tout ça...
-D'ailleurs, il est où ?
-Il fait la tronche je ne sais où. Pas assez d'eau ici, il n'est pas dans son élément, le pauvre vieux. Heureusement qu'il peut prendre forme humaine.


Elle éclata de rire, jouant un peu avec le sable avec ses pieds nus.

-En plus, il ne peut même pas exprimer sa colère en faisant des raz de marées ou en me jetant de l'eau à la tronche, ça doit le frustrer !
-Tant de compassion chez toi, c'est beau...


Neah éclata à son tout de rire, imaginant probablement la tête et l'état mental de ce cher Ryûjin.

Sa rencontre avec le kami se déroula lors d'un jour radieux d'été, Aydin travaillait dans un bar à proximité de la mer, lorsqu'elle fit la rencontre d'un parieur. Un type assez louche. Neah n'était pas là, vaquant à ses propres occupations. Cet homme lui avait proposé un pari pour « passer le temps », comme il le disait si bien. D'abord méfiante, elle l'avait envoyé bouler. En plus, c'était pas légal, et elle n'avait pas le temps. Mais il avait renchérit en lui expliquant ce qu'il mettait en jeu. Du moins, il lui apprendrait quelque chose de magique si elle gagnait un combat contre lui. Une personne saine d'esprit et intelligente l'aurait envoyé voir ailleurs mais Aydin, avec son fanatisme exacerbé du combat, avait foncé dans le tas. L'âme de challenger pouvait faire des ravages. Elle ne s'était même pas demandé pourquoi il lui proposait ça à elle, et pas à quelqu'un d'autre. Et surtout, le fait qu'il connaisse un tant soit peu sa personnalité et qu'il parle de magie ne l'avait pas alerté sur le coup.

Le type louche lui avait demandé de parier quelque chose à son tour. Aydin n'avait rien trouvé d'autre à dire qu'elle lui donnerait son fennec. C'est Neah qui allait être content. Sûre de vaincre, elle avait affronté l'homme à l'extérieur du bar et le vainquit effectivement sans trop de difficulté, ce qui aurait dû lui paraître étrange aussi. Elle avait bien cru un moment qu'elle ne reverrait plus son meilleur ami et qu'il la maudirait toute sa vie en cherchant à se venger magistralement un jour. Mais ce ne fut pas le cas, heureusement. L'inconnu s'était incliné face à sa défaite et l'avait emmenée dans une petite île isolée du reste de la ville, très bien cachée. Méfiante, elle s'était préparée à se défendre contre une agression qui ne vint pas. Quand elle s'était retournée, il n'y avait plus personne.

La mer était agitée, et le vent s'était levé. L'air marin la déstabilisait un peu, poussant son corps dans tous les sens. Une énorme voix avait retenti derrière elle, demandant ce qu'elle faisait là, et comment osait-elle déranger son sommeil. Aydin avait fait un sacré bond en arrière et était restée bouché bée face à sa découverte. Derrière la jeune fille se trouvait un énorme dragon d'eau aux écailles brillant de myriades de nuances de bleu, la surplombant de toute sa hauteur, tout en longueur comme un serpent. Il n'était pas de chair et d'os, et brillait d'une drôle de lueur pâle. On aurait dit... une sorte d'esprit. Il dégageait une aura de prestance un peu intimidante. Elle lui dévoila qu'elle était un holder de l'eau. Il avait éclaté de rire. Apparemment, il le savait déjà, mais elle était trop faible pour qu'il daigne s'intéresser à un être aussi insignifiant qu'elle. S'ensuivit plusieurs jours où Aydin essaya de convaincre l'esprit dragon de devenir son maître, de lui apprendre à devenir plus forte. Contre toute attente, il refusa, têtu, la méprisant, l'ignorant... ce qui n'entacha en rien la motivation de la jeune humaine.

Râlant en regrettant sa tranquillité perdue mais admirant d'une certaine manière sa détermination, il avait fini par lui proposer de nouer un pacte. De plus, il était dans son intérêt de se rallonger son temps de vie et de se mêler discrètement à ces imbéciles d'humain, pour pouvoir un jour reprendre ses droits sur l'océan et détruire ceux qui bousillaient l'eau de leurs saletés. Aydin avait immédiatement accepté, ne cachant pas sa joie. L'esprit dragon se métamorphosa en humain sous les yeux surpris d'Aydin. Hautain et consterné, le kami se présenta en bonne et due forme. Il était Ryûjin, entité protégeant les océans, contrôlant les marées et les tempêtes. Les êtres-vivants dans l'eau étaient ses sujets, et il était le gardien de tout ce qui appartenait à l'océan. Cependant, son pouvoir s'était grandement affaibli, car il avait été abandonné des humains et il s'était retrouvé coincé ici, endormi. Il les avait haït longtemps pour ça, et c'était encore le cas.

Aydin se promit alors de lui faire aimer l'humanité... même s'il y avait du chemin à faire. L'esprit dragon leva la main, et de l'eau en sortit pour aller caresser la peau de la main droite de la jeune fille : elle y laissa une marque, une sorte de blason en forme de dragon et un idéogramme exotique. Il s'agenouilla ensuite devant elle -à contrecœur- et conclut le pacte en lui faisant vœu d'obéissance. Depuis ce jour, le pouvoir d'Aydin s'est vu grandir à un point qu'elle n'arrivait plus à le contrôler par moment, et évitait encore et toujours d'en abuser. Elle avait aussi découvert qu'elle était capable de discuter avec tout animaux marins confondus, et avait manqué de mourir d'une crise de fou rire lorsqu'elle avait parlé avec un crabe pendant qu'elle se reposait sur la plage après une rude journée de labeur. Ces bestioles-là ont de l'humour, il ne faut pas croire. Ryûjin, étant un kami très colérique et n'appréciant pas le caractère de son holder, ils ne sont jamais d'accords, ils sont forcés de s'allier, ce qui mène souvent à des disputes.

Après deux ans de voyage, Aydin apprit énormément de choses aux côtés du kami et du lémure, mais un événement tragique bouleversa la teinte joyeuse et palpitante qu'avait prit sa vie : Neah, un beau jour, avait totalement disparu sans laisser de trace, sans rien dire. Etant à Fröenbourg lors des faits, Ryûjin et elle avaient tenté de  retrouver sa trace par tous les moyens, cherchant plusieurs jours, plusieurs semaines, sans résultat. Extrêmement inquiète, l'absence de Neah pesait sur le cœur d'Aydin, et un très mauvais pressentiment lui prenait aux tripes. Il ne pouvait pas être parti de lui-même, après tant d'années passées ensemble. Sinon, il aurait au moins laissé un indice, un message. Enrhumée et malade, elle était restée au lit déprimée pendant quelques temps, Ryûjin passant la voir de temps à autres pour s'enquérir de sa santé.

Assise sur la dune sous le soleil couchant, les bras croisés sur ses jambes, Aydin contempla l'horizon. Seule. Seul le souvenir de leur conversation passée et du bout de chemin qu'ils avaient parcouru ensemble perduraient. Ryûjin, en retrait derrière elle, mains dans les poches, attendait qu'elle se joigne à lui pour commencer un nouveau périple, seule ou avec lui. Aydin, ne perdant pas sa bonne humeur, se leva et courut rejoindre le kami. Ils se disputèrent sur le prochain repas qu'ils allaient manger. Comme d'habitude.

Elle retrouverait Neah, et découvrirait l'origine de ses pouvoirs, ainsi que cette organisation qui s'amuse à manipuler les gens. Qui sait, peut-être que tout ça était lié ?

   
Pouvoirs & Armes


Hypoallergodétecteur ♦️ ∞ Sa peau réagit lorsqu'il y a une substance illicite dans son verre, ou bien quand l'eau n'est pas saine à boire, trop polluée par toutes sortes de bactéries nocives. Ca lui évite bien des maladies et des problèmes lorsqu'elle sort au bar. Il lui suffit d'une seule goutte pour tester la pureté de l'eau.

L'Eau du Dragon ♦️ ∞ Ses pouvoirs étant à la base assez faibles, Aydin serait incapable d'un tel niveau de magie sans invoquer Ryûjin. Elle peut manipuler l'eau sans trop d'efforts lorsqu'elle se trouve dans l'élément du kami, c'est-à-dire l'océan ou une grande étendue d'eau. Il lui suffit d'une molécule d'H2O dans l'air ambiante pour rassembler celles-ci et créer ne serait-ce qu'une sphère entre ses mains. Plus elle utilise une forte masse d'eau, plus elle s'épuise. Par exemple, créer un tsunami avec son niveau actuel pourrait lui coûter la vie.

Poignard caché ♦️ ∞ Évident pour une fanatique du combat rapproché. Toujours dans une de ses manches, ou dans ses vêtements, selon ce qu'elle porte, mais à portée de main, même si elle n'a jamais eu l'occasion de l'utiliser. Elle le possède surtout en cas de réel danger.


Il s'éveillera


Confusion ♦️Créer chez l'autre un état confusion qui fera oublier à la personne touchée, durant quelques secondes, où elle se trouve, qui elle est, quel est le nom de sa grand-mère… Plus ce pouvoir est utilisé dans une même journée, moins il est efficace. De plus, son utilisation abusive peut aller jusqu'à lui paralyser la main. N'atteint qu'une seule personne à la fois. Il suffira donc qu'Aydin effleure la peau d'un de ses adversaires du bout des doigts seulement, comme si elle transmettait une petite décharge électrique, pour que ce pouvoir agisse. Il ne marchera alors que sous l'effet de la surprise. Elle découvrira ce don par la suite.


Écran magique

Je suis les ténèbres, je suis la nuit, je suis... je suis... /spaf/  :Jude:
... En vrai, je sais jamais vraiment quoi dire quand on me demande de me présenter. Ah, le nom, l'âge, ce serait bien, déjà. Moi, c'est Cécy, 19 ans, et ça fait un peu plus d'un an que j'ai commencé à rp.
Je suis ici, parce qu'on m'a conseillé ce forum il y a quelques mois, et il m'a l'air bien sympa ~

Z'abusez, de rajouter des trucs pendant que ma fiche s'écrit, j'ai dû tout modifier parce que voilà, quoi, des kamis D'8 (... Sinon, ils sont super, ces nouveaux groupes, et j'aime le design du fo', le contexte aussi... bah sinon je serais pas ici *^*)




Code:
[b]Ymir[/b] de [i]Shingeki no Kyojin[/i] est Aydin S. Grimm.
 




Dernière édition par Aydin S. Grimm le Dim 4 Jan 2015 - 23:41, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Aydin S. Grimm

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Sawaki Grimm
» James Grimm
» Insomnia [Amy Grimm] [Terminé]
» → Grimm [Postes vacants]
» [spoiler] La série Grimm plus d'infos

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Breath ! :: I'm alive :: You are (not) alone. :: Fiches validées :: Holders-