AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Drake Dan Derlion - Nasty Mutt.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Penses-tu que
Invité respirera encore longtemps ?

Invité

Profil





MessageSujet: Drake Dan Derlion - Nasty Mutt. Mar 25 Nov 2014 - 0:34





Drake



Dan Derlíon
« Penses toi plus fort...Je ne suis pas invincible mais je suis un parasite à la con. Contrarie moi une fois, et ... subis-moi pour toujours... J'ai été conçu pour ça... Et l'autre moi n'est pas super enclin à se confesser...  »

21 ans (apparence) - 53 ans (âge réel) ∞ Poison (Mordu) ∞ Gunji de Togainu no Chi.
Sexualité : no limit?  ∞ Métier: "c'est quoi ça se mange?" Homme à tout faire si le fric suit.


Chiant - Cinglé - Instable - Immature (êtes-vous sûr?) - Joueur - Violent - Pervers - Je m'en foustiste - Excellent en baston et très rapide - Efficace - Animal - Instinctif - Avide de sang - Recherche constante d’adrénaline - Paumé - Intelligent - Réaliste - Grossier - Masochiste - Sadique... mais il cache tellement de zones d'ombres... qui sait si tout est vrai.

Nasty Mutt, le sale clébard, celui qui arrache les tripes et pose les questions ensuite. Deux extrêmes en un seul, une personnalité scindée en deux, au point qu'il commence lui même à perdre la raison, pris parfois de spasmes psychotiques post traumatiques à chaque acte qu'il commet, lui déclenchant des sourires et des rires nerveux. Tout ça, il ne l'a pas voulu et sa vie se résume à un ramassis d'emmerdes fichtrement bien organisés pour le rendre dingue et tester ses limites et ses capacités. Et dans sa demi-folie, qui ne cesse de le torturer, il a encore la volonté de croire qu'il peut redevenir humain. En réalité, c'est une véritable obsession, tant il s'abhorre. Il se fascine autant qu'il se déteste. Il est une bête, un animal malsain dont personne ne veut. Trop de parasites mentaux, pas de logique, imprévisible et infernal, il est le résultat de la folie d'une seule et même femme qui se fait passer pour sa mère. Une femme qu'il déteste mais qui lui a promis l'humanité. Comme le gosse perdu qu'il est, à se nourrir de clodo, de connards ou de putains, il la croit, parce que c'est tout ce qu'il veut: redevenir comme avant et revenir auprès de sa sœur... Mais plus le temps passe et plus sa raison est erronée. Il ne s'inquiète même plus des massacres qui peut commettre. C'est un mordu, certes, mais il peut dépasser la force de certains congénères de la catégorie au dessus, grâce à un entrainement acharné et un instinct anormal, que Hestia, celle qui l'a transformé, a su mettre à profit avant même d'y planter les crocs. Elle a fait de lui un prédateur, que le sang excite au plus au point et qui n'a pas franchement de limite, sauf quand il trouve un adversaire de taille. Et ce critère est une excitation supplémentaire, un défit comme il les aime. Il vit seul, personne ne l'a jamais supporté. Est-ce vraiment la raison? Le jour viendra où Hestia ne le contrôlera plus. Le jour viendra où on lui prouvera qu'elle ment et qu'il est condamné, et ce jour-là, il va griller une pile... D'autant plus que les sangs qu'il trouve ne sont pas de bonne qualité, et ça commence à lui donner la gerbe. Rien ne va en s'arrangeant pour lui et pour le fréquenter plus sérieusement, il faut être sacrément solide... et patient, parce qu'il va vous en faire voir de toutes les couleurs. Et quand bien même vous auriez pensé à tout, il trouvera l'unique chose pour vous faire péter une pile... il s'en délecte, mais c'est aussi plus fort que lui.
"J'espère que tu me pardonneras Sharmal....j'ai échoué dans mon rôle..."


  Biographie

Sa langue passe sur l'une de ses griffes et un croc apparait sous ses mèches en vrac. Salé... et il colle, son sang est trop épais. Pas assez jeune celui là... quelle merde. Quand est-ce qu'il va pouvoir se chopper une pucelle bien juteuse.... Ou un petit lapin, ça l'gène pas. Les chichis, c'est pour ces foutus sangs bleus qui se pensent mieux. Et lui alors..? Ce qu'il peut les haïr. Y'a pas des masses de trucs qu'il apprécie il parait, et qu'il est bourré de colère et de bêtise, mais il les emmerde. Pourquoi? Parce qu'ils le considèrent comme étant une petite merde, juste bonne à être utilisée, alors qu'il est capable de tellement plus que ça en cinquante années de foutu dressage. A commencer par... Hestia. Il n'la supporte plus... De rage, sa main passe sous la tête de ce pathétique petit être ridé et gras, et sa nuque craque. Pas la peine de le laisser vivre celui-là, il fout en péril sa propre espèce avec son sang congénital dégueulasse... Hestia.... un nom de déesse on dirait bien , et pourtant, ce n'est qu'une démone, un être abjecte qu'il n'a même plus envie de voir debout, mais elle lui a promis une chose que je ne peux pas renier: l'humanité. Elle qui se dit toute puissante, elle doit bien pouvoir non?

Ce mal le ronge de plus en plus... son ventre gronde et d'une moue crispée, il grogne, faisant grincer ses dents d'irritation. Son pied part dans le cadavre et comme par illogisme total, un sourire met du temps à naitre, avec un "Pch..." et il le dépasse, les mains dans les poches. L'air renfrogné, il saute sur une poubelle assez énorme en métal, puis se hisse par une gouttière sur le toit. Il ne passera pas par les rues, vu ses tâches de sang. Bon, ok, il en est badigeonné, et il aimerait bien trouver de la flotte pour se nettoyer d'ailleurs, parce que ce sang pue. Il lorgne d'en haut une silhouette humaine, qui a trouvé le corps et qui appelle les autorités. Trop tard darling, il est déjà mort. Mais demain peut-être t'auras  de la chance, ou peut-être bien que ce sera toi le prochain. Ton petit cul lui donne quelques envies malsaines d'ailleurs, mais ce sera pour une autre fois. Là, il doit s'éloigner. La liberté, sa drogue, son seul amour. Sans ça, il devient fou. Déjà que de ce que coté, il n'est pas aidé. Encore un mort. Et alors? Ne l'a-t-on pas conçu ainsi? Il a arrêté de se poser les questions, ça fait mal. Après faut trouver des réponses, et c'est jamais la bonne, donc ça l'énerve et plus il se plante, plus ça l'énerve, et il finit par faire des conneries pour se défouler. C'est certes un domaine dans lequel il excelle, mais on ne doit pas abuser des bonnes choses. Enfin là, en l’occurrence, il aurait pu éviter de sauter à l'aveugle sur le premier steak qui passe, parce que celui-là était faisandé. Il en a encore derrière les canines et c'est super désagréable. Se raclant les dents de la langue pour ôter les particules poisseuses, il saute de toit en toit, jusqu'à une grande édifice pointue, un genre de vieille église en ruine ou un truc du genre et s'y assoit, pour regarder la lune... ronde et pure... comme étaient les joues de sa petite sœur quand elle était gosse... Sharmal...

Il l'observe en douce, la nuit, planqué dans des coins de rues, ou de fenêtre... et ça lui fait mal. Il se sent tellement coupable. Il n'a jamais pu être le grand frère qu'il aurait voulu. Il s'en veut et ça lui pourrit l'existence. Un pauvre cabot paumé, que les desseins ont renié, le contraignant à limite être charognard. Hestia ne lui a rien montré du positif d'être un vampire. Il ne sait pas choisir ses proies, il traque et chasse en parfait prédateur, c'est une des rares choses dans lesquelles il excelle, mais... il doit aussi éviter Sharmal. Elle pourrait le chasser, sans même savoir ce qu'elle fait. Elle est jeune... trop jeune... à ses yeux, ce n'est qu'un bébé et il pourrait se sacrifier pour elle. Le jour où elle mourra... il ne sera plus rien, et il s'allumera d'une flamme qu'il vaudra mieux éteindre au plus vite.
Enlevé à cinq ans, pour cette femme... La raison? Lui-même ne la connait pas. Il ne sait rien de tout ce pourquoi il a subi tout ça. Elle lui a subtilement caché, mais elle n'y arrivera pas bien longtemps... tout ça commence à le gonfler. Il y a quelque chose qui cloche, et même s'il le sait, il continue de lui obéir, à elle, cette femme qui se dit sa mère... Il ne lui ressemble pas, n'a rien d'elle. Il tient de son père... Il ignore que Hestia l'a enlevé à sa vraie mère à l'âge de cinq ans... sa mémoire lui joue des tours avec tout ce qu'il a subi... Elle était douce et aimante au début. Juste au début. Une parcelle de bonheur pour mieux se casser la gueule ensuite, du haut de ses onze ans, où il a vu la femme changer pour ne jamais plus être autre chose qu'un tyran froid et inquisiteur, qui le muta en arme... en doberman. Il sait qu'il ne vaut rien à ses yeux, mais pour qui vaudrait-il quelque chose? Alors il se raccroche à ça. Il n'a pas de rêves, ne se fait pas de films, il survit, c'est devenu son quotidien, et il le fait avec une nonchalance et un sourire bizarre, qui pourrait en choquer plus d'un. Comment peut-il encore sourire et déconner à plein régime, avec la gueule de son passé...

Son premier tatouage fut commencé à douze ans. Inutile de vous dire qu'il a eu mal. Très mal. La gorge, les pectoraux, les cotes, la colonne vertébrale, des zones extrêmement sensibles, et certaines ont beaucoup saigné... Il en a tellement pleuré... Mais ce processus, aux yeux de Hestia, était sensé contribuer à le renforcer, lui faire accepter la douleur comme autre chose que l'insupportable. Il arrêta de pleurer... Plus la force. Plus l'envie. Plus l'utilité, juste cette envie que tout s'arrête. Il pensa bien souvent à se foutre en l'air, sous les mille tests de sa mère... mais à chaque fois, elle changeait de visage et le prenait dans ses bras pour le consoler et lui dire que tout ça c'était pour son bien et s'endormait avec lui, à ses cotés. Et lui, qui était un gosse tout ce qu'il a de plus artichaut à la base... sentait son cœur sauter un battement, et se laissait amadouer. Cruelle manipulation. Une garce. A chaque fois, elle renouvelait son acte. A chaque fois, il rechutait... Et le lendemain, les maltraitances recommençaient... Il commençait à ne plus savoir comment agir, comment réagir, et un jour, il craqua. Il bloqua tout et tenta de se tuer. Pour de bon. A moitié fou... Il s'était défoncé les bras à grands coups de couteau, sans le moindre remords et avait fini la gueule par terre, agonisant, et en larmes... des larmes de fatigue, des larmes de saturation..des larmes d'abandon. Et la seule réaction de Hestia à cet acte fut un sourire hautain, et un "Il est prêt, amenez-le moi..."

Ce jour-là... Drake apprit ce qu'était un vampire. Ce jour-là, il perdit tout, bien plus que s'il était mort. Hestia le condamnait à être son pantin, sous souffre douleur. Il ignorait qu'à la base, elle l'avait juste enlevé à sa vraie mère, pour se venger du père qui lui avait refusé ses avances. Il ignorait qu'il n'avait été qu'un outil... et qu'il le resterait. A son réveil, Hestia lui expliqua que c'était de sa faute. Que s'il n'avait pas tenté de mourir, elle n'aurait pas eu à le transformer et que par conséquent, il lui était redevable. Drake ne put que se plier à la vampire, qui se servit de lui et usa de toutes ses tares pour en faire un parfait instrument de tuerie. Il n'a rien de noble c'est vrai... mais c'est une bête de combat, que l'odeur du sang énerve et excite. La seule manière de le maitriser et d'être plus fort que lui... Mais Hestia s'en moque. Bourrée de rancœur et de haine, elle décharge tout en lui et le laisse faire son œuvre, observant avec fascination les tableaux macabres qu'il dresse, désordonné et perdu. Après l'avoir mordu, pendant une petite dizaines d'années, elle a fait exprès de le garder en autarcie, comme quand il était humain. Elle la fit chasser comme un animal, lui donna des charognes à bouffer, après l'avoir assoiffé à lui en faire perdre la raison. Elle le fit tomber bas, tellement bas. Aujourd'hui, il n'est pas dans les hautes lignes des vampires, ça non. Rien de noble, rien de pur, rien de louable. Il a le regard fou et le croc mauvais. On le craint parce qu'il est dérangé. On le connait parce qu'elle s'en est vanté. Trop dérangé pour qu'on est envie d'arranger ça, ou qu'on puisse penser ça arrangeable. Mettez-lui un collier et il le déchire. Frappez-le , et il en redemande. Alors quelle est la bonne technique...?

Après l'avoir asservi et rendu fou, elle l'a lâché dehors, pour voir. Sublimement macabre...Un chaos... Et elle le félicitait. Il lui a toujours obéi, cassant sa fierté devant elle, au détriment de sa propre personne qui se perdait peu à peu dans les méandres de la folie. De mission en mission, de lutte en lutte, où plusieurs fois il manqua de mourir parce qu'elle l'envoyait contre des ennemis deux fois plus fort, voir pire, l'abandonner dans un guet apens, ne se retournant même pas quand il se faisait passer à tabas. Il se fit une raison. C'était son rôle, ses desseins. Il était polyvalent, parfait homme de main, et devait assumer. Que pouvait-il faire d'autre? Hestia avait bien fait son travail. En le privant de l’évolution du reste du monde pendant presque cinquante ans, il avait certes suivis l'évolution technologique en partie, mais pas le social, ou toutes ces choses qui auraient pu l'intégrer. Aucune connaissance des codes, mauvaise communication, psychisme instable, et passé très lourd, en somme aucun avenir. Et voila qu'à présent , certaines choses s'ajoutaient? Sa sœur était devenue un calice depuis peu... Non bordel! Drake s'était senti bouillir, avait eu envie de le défoncer, ce brun amateur de pucelle! Touche pas à ma sœur ! Mais comment intervenir? Pourquoi? Salut, c'est moi ton frêre, je suis tout ce que tu détestes, je suis fou, meurtrier mais je t'aime et je veux te sauver d'un autre fou, pourquoi, je sais plus trop, ok? Impossible... il était pieds et points liés, et il rongeait sa haine en silence. Et puis... Hestia... était de plus en plus insupportable et son taux de je m'en foutisme accru commençait à lui causer de sérieux ennuis. A présent, il prenait cher, juste pour ses caprices, elle se lassait de lui. Peut-être avait-elle trouvé mieux, il n'en savait rien... et lui, alors, il allait devenir quoi dans tout ça...

Assis sur cette toiture, les rangers noires coincées entre deux tuiles, il se frotte un peu la gorge et baille comme une carpe, avant de se laisser tomber en arrière sur l'arête en métal. Il aurait jamais du louper son coup ce jour là...

   
Pouvoirs & Armes

ARME ∞ Gants ouverts avec trois longues griffes incassables, fixées solidement. La protection est en cuir renforcé, fixé à des plaques métalliques de même nature de les griffes. Chaque lame mesure 30 cm chacune.
POUVOIRS 1: Ceux attrayants aux vampires.
(A l'odeur du sang, ses pupilles se dilatent à leur maximum, l'iris ne se voit plus que d'un trait fin. Ses crocs se rétractent un peu après utilisation. )
A noter qu'il est un mordu certes mais bien plus fort que la plupart des siens, donc ça risque quand même de piquer pour les sangs rouges. Par exemple, si on prend le cas d'un sang rouge niais, pas aidé, coincé et qui fait des manières, il est évident qu'il va prendre une dérouillée par Drake. Mais il perdrait contre un vampire endurci et expérimenté en combat, même s'il se serait battu comme un acharné avant. (comme dirait Logan, Drake est un mordu Berserker)


Il s'éveillera

POUVOIRS 2: Caméléon
En fait il s'est déjà éveillé ce pouvoir mais alors c'est carrément pas un cadeau.

Drake s'est découvert cette capacité, il y a à peine un ans. Un gros clash avec un dieu, et toute une bande de fous, où Hestia l'avait jeté avec plusieurs de ses hommes dedans. Il s'est pris un sale coup, et est tombé à moitié mort. Le dieu est tombé pas loin, avant d'émettre une grosse déflagration et il a était touché de plein fouet. Bonne ou mauvaise nouvelle, peu importe d'où sa vient, quelques mois plus tard, lors d'un sale boulot, il allait se faire chopper par un chasseur et en désespoir de cause, s'est dissimulé et a souhaite plus que fort ne pas être vu ou senti et... pof... il prit la couleur du mur. Sauf qu'il ne l'a pas vu tout de suite et monsieur s'est trimballé déguisé en mur de briques jusqu'à chez lui. Il ne maitrise pas encore bien ce pouvoir, et pour ainsi dire, il y a de sacrés ratés. Ce n'est donc pas forcément un atout. Et même si ça peut-être comique suivant les scènes, il pourrait bien se foutre sacrément dans la merde à cause de lui un de ces quatre. Mais bon, ce n'est pas comme s'il n'avait pas l'habitude. Il arrive que son pouvoir se déclenche tout seul aussi, ce qui n'est pas sans le faire râler.



Écran magique

Code:

Code:
[b]Gunji[/b] de [i]Togainu no Chi[/i] est Drake Dan Derlion.
 




Dernière édition par Drake Dan Derlíon le Mer 26 Nov 2014 - 13:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Drake Dan Derlion - Nasty Mutt.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Renom et honneur du marine Walter C Drake
» contre et dans la tempète... Que de plaisir... [PV Drake et libre ]
» Drake Hvardsson et l'oeil Cristallin (réservé)
» Iceberg [...ou les chroniques de Bobby Drake] (Fiche terminée)
» I'm Yours. [fT. Drake ♥]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Breath ! :: I'm alive :: You are (not) alone. :: Fiches invalides-