AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

And I'm talking to myself at night because I can't forget || Neah Argentum

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


Penses-tu que
Neah Argentum respirera encore longtemps ?



Profil

MESSAGES : 74
RUNES : 88

INSCRIT(E) DEPUIS LE : 06/09/2015
AVATAR : Sherlock Holmes - Sherlock BBC
AUTRES COMPTES : Kalev Anderson

MON ÂGE : 24 ans
ARMES&POUVOIRS : ∞ Métamorphose humaine ∞ De l'autre côté du miroir ∞ Obsession ∞ Silence




MessageSujet: And I'm talking to myself at night because I can't forget || Neah Argentum Dim 6 Sep 2015 - 2:18





Neah



Argentum
« Back and forth through my mind behind a cigarette »
24 ans ∞ Lémure - Fennec roux ∞ Sherlock Holmes de Sherlock BBC
Aucune importance ∞ Détective privé
Une description mentale, dites-vous ? Ca risque d'être légèrement compliqué. De prime abord, il semble pourtant aisé de cerner Neah. Une grande silhouette voilée par un manteau sombre, l'air un peu ténébreux, les cheveux d'un noir de jais contrastant avec le bleu clair de ses yeux et la pâleur naturelle de sa peau. Toujours un sourire en coin, un peu malicieux peut-être, allez savoir ce qui se passe dans sa tête alors qu'il boit une énième gorgée de café ou porte une clope à sa bouche. Détective mystérieux, n'est-ce pas ? Oh, quel cliché ! Un cliché cool, certes, mais usé jusqu'à la corde. Et Neah n'en joue pas vraiment, il a toujours été naturellement stéréotypé. Oh, je sais ce que vous vous imaginez, maintenant. "Un gentil détective privé, un peu secret, attendant tranquillement dans son bureau organisé au possible – car il est limite maniaque, oui – qu'un client lui propose une enquête intéressante... avant qu'il ne se mette à arpenter frénétiquement des ruelles sombres pour résoudre des mystères insolubles, pour le bien de la justice, un air un brin arrogant sur le visage alors qu'il plonge au coeur du danger." Je ne dirais pas que ce portrait est entièrement faux, bien que certains points soient sérieusement discutables... mais il est terriblement incomplet. Le lémure est bien plus qu'un cliché, et ce n'est que la partie émergée de l'iceberg. D'un calme imperturbable, et très paisible, il n'a pas vraiment le goût du danger contrairement à ce qu'on pourrait penser, loin de là. C'est quelqu'un de raisonnable, charmant, extrêmement curieux, et franchement sympathique selon la plupart... Peut-être un peu trop rigide et ordonné ? Mais c'est amplement supportable. Lui-même supporte beaucoup de choses, étant doté d'une patience extraordinaire. Bon, il n'est pas doué en tout non plus ; bien que méticuleux et doté d'un grand sens de l'observation et d'une certaine objectivité, qualités nécessaires dans son métier, il est incapable de jouer d'un quelconque instrument de musique ou de cuisiner, par exemple... Hein ? Comment ça, on est passés d'un personnage vu et revu mais intéressant à un être plat et banal ? Attendez, on est loin d'avoir fini !

Le jeune homme s'attache difficilement aux gens, bien qu'il manifeste une certaine bienveillance envers la plupart. Mais il a quand même tendance à se mêler de leurs affaires, curiosité oblige, surtout si ils encourent un danger quelconque. Et si vous réussissez à devenir important pour lui, il n'hésitera pas à vous protéger, bien souvent dans l'ombre, puisqu'il n'irait jamais tabasser gratuitement qui que ce soit, même suspect. Tel un ange gardien, c'est pas beau comme comparaison ? Mais il garde une certaine distance avec les humains malgré tout. Oh, il sait se tenir, ne vous en faites pas, c'est un gentil garçon bien élevé et son intérêt et sa sympathie sont rarement factices ou hypocrites. Mais il garde une grande part animale en lui, et a franchement du mal à appréhender le comportement des hommes par moments. Ce qui est assez étrange, quand on sait qu'il se débrouille très bien en société... mais là encore, dans sa tête, tout n'est pas aussi simple qu'il n'y parait. De plus, ne vous attendez pas à des flots d'affections ou de câlins, il est très peu tactile et craint légèrement le contact humain. Faut dire que sous sa forme animale, il en a connu des humains dont le principal passe-temps était de lui gratter les oreilles ou de le serrer jusqu'à l'étouffement... Franchement, ça fait peur, pensez à vos pauvres animaux de compagnie quand vous les torturez comme ça, avec un peu de malchance il s'agit en réalité d'un lémure. En parlant de ça, il préfère malgré tout sa forme animale, justement parce qu'il a parfois un peu de mal avec les humains, et malgré les risques qu'il prend à garder une forme si... fragile et mignonne. Il passe inaperçu, or il aime bien rester discret, et cela lui laisse une grande liberté.

Ne le prenez pas pour un pauvre garçon incompris, cependant. Ce n'est pas ses problèmes personnels qui vous attendriront, il ne parle pas vraiment de ce qu'il ressent, de toute façon. C'est quelqu'un d'assez secret ; il pourrait être au coeur d'une affaire d'envergure nationale – ce qui n'arrivera sans doute jamais, mais imaginons juste - que vous ne seriez pas au courant, ou en tout cas pas avant un long moment. Neah est franchement égocentrique ; il veut tout faire tout seul, parce qu'il le peut, et il sait pertinemment qu'il le peut. Et c'est pour ça qu'il risque de vous taper sur les nerfs. Vraiment. Il envisage toujours toutes les possibilités et est assez ouvert d'esprit, mais ne lui dites pas qu'il a tort, à moins que vous n'ayez de solides arguments. Il adore les débats et, surtout, il aime avoir le dernier mot. Et il a toujours des flots d'arguments pour appuyer ses propos. Neah est intelligent, très intelligent, et si il accepte généralement la critique sans broncher, il est impossible de le convaincre qu'il est stupide. Si bien qu'on lui trouve parfois un air arrogant, ou tout simplement un fort esprit de contradiction. Est-ce vrai ? Mmmmh... Peut-être, peut-être pas.

Peut-être qu'il a un côté auto-destructeur, mine de rien. Ca expliquerait la cigarette qu'il consomme en quantités astronomiques, quitte à se ruiner ou à nuire à sa santé... mais ce n'est pas ça qui le tuera. Ou le café. Il a besoin de consommer ce genre de trucs, quasi tout le temps, c'est vital. Sinon, il est sur les nerfs... et il est déjà sensible de base, donc mieux vaut éviter. Son histoire n'est pas la pire mais elle est loin d'être rose, et il faut croire que ça laisse des séquelles. J'ai dit qu'il était paisible et calme ? C'est sans compter sur ses réguliers pétages de câble émotionnels. Un vrai ouragan. Cris, pleurs, traits crispés, silence oppressant alors qu'il hurle mentalement... tout le spectre des émotions peut y passer, et toutes les réactions, tout dépend de ce qui l'a déclenché. Et on ne sait jamais vraiment pourquoi il a telle ou telle attitude, lui seul comprend la logique de ses crises. Peu en sont témoins, et peu ont envie de l'être. C'est rare, vraiment, mais horriblement douloureux, et si il s'en remet et si son état s'améliore au fil du temps, il est loin d'en avoir fini avec ces tempêtes émotionnelles.

  Biographie

  Les belles histoires commencent généralement avec la rencontre et les amours des parents du héros. Sans doute pour établir un contexte, j'imagine. Ce ne sera pas le cas de celle-ci, cependant, Neah n'ayant jamais connu ses parents. Disparus, tués, morts dans le désert inhospitalier entourant Kalel ? Personne n'a jamais su, et le principal intéressé s'en moque complètement. Les chercher, les venger le cas échéant ? Ca ne l'a jamais intéressé. Il n'a pas eu une jeunesse malheureuse, ni vraiment belle ; le lémure avait été recueilli par des nomades qui s'occupèrent de lui un temps, avant de le confier à d'autres. Une famille ? Ca ne lui manquait pas. La majeure partie de son enfance, il agissait comme un animal de compagnie quelconque. Les fennecs étaient très appréciés à Kalel, vous savez ?

Il était nourri, avait un toit sous lequel habiter, en somme, tout allait bien et il menait une existence banale et simple. Certes, tout n'était pas rose ; le pauvre devait subir les affreuses papouilles des enfants de certaines maisons, lorsqu'il n'était pas traité de manière assez douteuse. Mais dans l'ensemble, il se portait bien. L'une des familles dans laquelle il vécut fut d'ailleurs particulièrement accueillante. Très sympathique, même si il n'en a que de vagues souvenirs désormais. Ils avaient au moins le mérite de ne pas le blesser et de lui laisser une grande part de liberté. Raison pour laquelle il sortait, parfois, dans les rues de Kalel, souvent sous sa forme humaine pour des questions de praticité. Cependant, une de ces sorties tourna mal. Il devait avoir, quoi... douze ans, à l'époque ? Oui, douze ans. Il se baladait tranquillement dans les rues de la ville désertique lorsqu'un groupe de gosses lui tomba dessus. Il était plongé dans ses pensées, il n'avait pas vraiment réfléchi aux rues qu'il choisissait d'emprunter, mal famées et isolées. Et si il était assez grand pour son âge, il n'était pas particulièrement costaud, au contraire, sans compter que ses agresseurs étaient plus âgés que lui. Alors il avait méchamment dégusté. A croire qu'ils prenaient le plus grand soin à frapper la moindre parcelle de son corps... Pas de cicatrices sérieuses aujourd'hui, heureusement, même si il en garde quelques traces. Il a perdu un bout d'oreille, par exemple. Un détail physique assez notable à son sujet, dirons-nous... Bon, il est en partie responsable, quelle idée d'aller ici...

Il avait finalement réussi à s'échapper, se transformant au passage en fennec pour être certain que ses agresseurs ne le retrouveraient pas. Ses blessures étaient toujours bien présentes, cependant, et lui faisaient un mal de chien. Surtout celle à l'oreille. Probablement pas fatale, mais sacrément douloureuse. Heureusement – enfin, façon de parler – ce fut à ce moment qu'il rencontra Aydin. La gamine l'avait récupéré, soigné et gardé avec lui, durant de nombreuses années. La famille Grimm fut d'ailleurs la dernière dans laquelle il fut, puisqu'il n'avait aucune raison de la quitter. Là encore, son rôle était celui d'animal de compagnie quelconque, et ça l'arrangeait. C'est quelqu'un de méfiant, vous savez ? Alors il préférait ne pas dévoiler sa vraie nature avant un moment. Bon, la gamine était plutôt sympathique et il ne la détestait pas, mais on n'est jamais trop prudent. Ce ne fut qu'un long moment plus tard qu'il dévoila sa vraie nature. Pas de révélation poignante ; il avait juste décidé, ce soir-là, de rester sous sa forme humaine, même en sachant qu'Aydin rentrerait bientôt de l'école. Ce qui arriva au moment où il feuilletait, d'un air curieux, un des livres de la maison. Faut dire qu'il n'avait jamais lu, aussi, même si il ne comprenait pas un mot de ce qu'il lisait, l'objet en lui-même était assez intriguant et il ignorait encore son fonctionnement.

Il n'avait pas vraiment vu venir Aydin, qui s'était jetée sur lui en lui hurlant de décliner son identité, mais cette réaction ne le surprit pas. Il resta donc d'un calme serein lorsqu'il lâcha son livre, avant de secouer la tête d'un air exaspéré. Elle avait vraiment besoin de crier comme ça ? Il décida alors de se métamorphoser partiellement, ses oreilles humaines prenant la forme de celles qu'il avait en tant que fennec. Avec la cicatrice qui va avec, évidemment. Il se souvient encore de la tête qu'elle avait fait à ce moment, à croire qu'elle faisait une attaque... Evidemment, il fallut un moment aux Grimm pour se faire à cette situation, mais Neah eut tout de même l'autorisation de rester chez eux, ayant sa propre chambre et pouvant mener une vie à peu près paisible. Plus tard, il apprit qu'Aydin avait été réprimandée par son professeur après avoir mordu un camarade de classe, ce jour-là. Quelle sauvage celle-là... Parfois, on pouvait se demander lequel était le plus animal des deux. Mais il l'aimait bien, et ça semblait réciproque, même si il ne parvint jamais réellement à en faire quelqu'un de sage ou réfléchi. En fait, ils passèrent de plus en plus de temps ensemble depuis, si bien que leur relation devint quasi-fraternelle.

Il entra à l'école, également. Certes, il avait un retard immense sur les autres élèves, puisqu'il n'avait jamais reçu la moindre éducation. Cependant, même si les débuts furent laborieux, notamment l'apprentissage des bases comme la lecture et l'écriture, ses grandes capacités intellectuelles et une bonne dose de travail lui permirent de rattraper son retard, et de devenir un excellent élève. Il n'avait pas d'idées d'avenir précises ; il avait passé sa vie à agir comme un animal de compagnie, d'un autre côté. Ce fut vers quinze ans, âge où il était déjà accro au café, la cigarette allant bientôt suivre, qu'il trouva, après une longue histoire encore obscure aujourd'hui. Il venait de remarquer qu'Aydin était régulièrement suivie. S'en rendait-elle compte ? Sans doute pas, il fallait un bon sens de l'observation pour le repérer... Méfiant, il avait décidé de le prendre en filature, par précaution. Evidemment, il ne pouvait pas faire grand chose ; agir était trop dangereux... Mais ça ne l'empêchait pas de s'intéresser à ce type et à vouloir découvrir ce qu'il cherchait à Aydin.

Aydin, dont le père avait fini par remarquer les soupçons de Neah... Il avait décidé de lui révéler des choses que lui-même devrait expliquer à la jeune "fille" si il mourrait entretemps. Après tout, le pauvre Grimm se faisait vieux... Neah avait écouté silencieusement, attentivement. Il lui avait révélé qu'il n'était pas le père biologique d'Aydin, et qu'elle avait vécu dans un orphelinat complice de l'organisation d'un certain Mad. Aujourd'hui, la bâtisse n'existait plus, du moins était-ce ce qu'avait compris Argentum... Le but de l'organisation était d'implanter des pouvoirs magiques sur quelques sujets encore jeunes, trois précisément. Elle ? Elle avait été considérée comme incapable d'avoir ne serait-ce qu'une once de magie en elle. On l'avait placée à l'orphelinat, où ses "parents", dont sa mère aujourd'hui décédée, l'avaient adoptée. Après avoir découvert les quelques pouvoirs que possédait sa fille, Grimm avait fait des recherches plus poussées sur le lieu où elle avait vécu... sans succès. Il ne découvrit la vérité que le jour du démantèlement de l'orphelinat, un ami ayant fait sa petite recherche sur le sujet. Aujourd'hui, il pourrait très bien le lui dire... Mais il ne trouva jamais l'occasion de le faire. Il retardait toujours l'échéance, ne voulant pas gâcher un moment paisible, ou oubliant de le faire à l'instant opportun... Leur longue séparation n'avait pas amélioré les choses.

Mais revenons au passé. Ce fut donc vers cette période qu'il trouva son idée de métier, celui-ci n'étant, il faut l'avouer, pas des plus communs. Il était retombé sur le vieux livre qu'il avait fait mine de lire, quelques années plus tôt, le jour où Aydin avait découvert sa condition de lémure. Un bouquin policier. Ce qui l'avait conduit à réfléchir à sa filature, et aux divers mystères qui entouraient l'organisation de ce Mad... sans compter ceux dont il n'avait pas entendu parler, et les diverses attaques et agressions qui avaient lieu. Kalel n'était pas une ville de tendres, selon les lieux dans lesquels vous aviez le malheur de vous rendre, et les conflits s'y multipliaient. Et, même si le danger ne l'attirait pas... Ce genre de choses l'intéressaient. Alors pourquoi pas bosser du côté de la loi ? Il avait les capacités et les qualités nécessaires, en principe. Il n'était pas forcément heureux à l'idée de devoir suivre une autorité et une hiérarchie précises, cela dit. Donc on éviterait la police et autres. Alors se mettre à son compte ? Un peu d'indépendance et de calme lui convenait bien mieux. Il se entama donc des études pour avoir les bases nécessaires au job de détective privé, avant de s'établir dans un petit bureau... vraiment petit, vu qu'il n'avait pas vraiment les moyens, mais au moins organisé et agréable. Même si il n'y resta pas longtemps, étant donné qu'Aydin avait trouvé le moyen de l'embarquer dans divers voyages, dès ses vingt-deux ans. Bon, en réalité c'était lui qui avait décidé de l'accompagner. Dans le pire des cas, rien ne l'interdisait de travailler dans les villes qu'il visiterait, si ils en avaient vraiment besoin. Et puis, il n'avait jamais connu quoi que ce soit d'autre que le désert... Ca lui ferait du bien de voir du pays.

La traversée fut rude, mais Neah la supporta bien mieux qu'Aydin. Lui ayant vécu dans le désert, il n'avait pas trop de souci dans ces dunes, même si la soif se faisait ressentir, et sa forme de fennec aidait beaucoup. On lui avait reproché de ne pas être un chameau, mais il avait laissé glissé la remarque, comme d'habitude. Puis ils arrivèrent enfin à Terraria. Naturellement, le choc fut important pour les deux voyageurs du désert, et Neah avait un peu de mal à appréhender la manière de vivre et l'attitude des habitants. Déjà qu'il avait du mal avec les humains en général... Cependant, il s'y habitua, au bout d'un certain temps. Malgré son incompréhension, il n'avait jamais été particulièrement hostile avec ces étrangers – même si, en l'occurrence, c'était lui l'étranger au milieu des natifs de la capitale. Puis vint Marina. Neah et Aydin avaient loué un petit appartement là-bas, et ils y vécurent un moment. Apparemment, la gamine adorait cette ville. Le lémure avait été moins marqué, mais la courte période durant laquelle il y vécut n'était pas désagréable, il fallait bien l'admettre. Enfin, si on omet un léger détail.

Un jour, il finit par remarquer qu'une fois de plus, Aydin était suivie. Et cette fois, l'inconnu louche ne cessa pas ses agissements. Il s'était inquiété plus encore cette fois-ci, mais il avait les moyens d'agir. En fait, il avait même fait de ce genre d'agissements sa spécialité. Malheureusement, le type louche avait réussi à approcher Aydin alors qu'il était occupé à régler une autre affaire. Elle en ressortit saine et sauve, mais avec des pouvoirs bien plus importants qu'auparavant. Il avait été mis au courant de l'histoire évidemment, il avait beau maintenir une façade d'indifférence, il restait largement assez curieux pour qu'on ne puisse lui cacher quelque chose d'aussi gros. Apparemment, l'iconnu louche avait proposé à Aydin un pari – Neah grimaça lorsqu'il apprit que c'était justement lui qui avait été parié, à quoi pensait-elle, sérieusement – et que, puisqu'elle l'avait vaincu, elle avait gagné une rencontre avec le kami de l'eau, avec qui elle avait noué un pacte.

Autant dire que ce résumé n'enchanta pas vraiment le lémure. Il était... furieux. Et terriblement inquiet aussi. Il n'avait plus qu'une idée en tête désormais, percer à jour les intentions de ce type qui suivait Aydin. Pourquoi vouloir qu'elle gagne des pouvoirs si puissants ? Aussi bienveillantes puissent-elles paraitre, ses actions ne convainquaient pas Neah le moins du monde et il mourrait d'envie de savoir ce qu'il cherchait à accomplir. Est-ce que cela avait un lien avec l'organisation dont avait parlé le père Grimm ? Après tout, ils avaient cherché à donner des pouvoirs magiques à des jeunes enfants... Le mystère restait entier, malgré l'acharnement du détective. Il ne parvenait pas à trouver le moindre renseignement, le moindre lien avec qui que ce soit d'autre.

Le voyage se poursuivit encore longtemps, près de deux ans pour être précis. Vint l'arrivée à Froënbourg. Il y faisait sérieusement froid selon ses souvenirs, malgré le port constant de sa fidèle écharpe et de son manteau... Mais il n'eut pas vraiment l'occasion de profiter des lieux. Une fois de plus, ils avaient opté pour un appartement à louer. Il avait l'habitude de sortir assez tôt, soit pour bosser, soit pour se balader, simplement. Et, un jour, on le saisit violemment. La bouche d'abord, pour l'empêcher de crier, puis les bras, pour l'emmener. Il avait été pris de surprise, et incapable de voir ses agresseurs. Neah avait beau se débattre de toutes ses forces, contre plusieurs personnes, c'était couru d'avance ; manquant d'oxygène et frappé pour qu'il se tienne tranquille, il sombra rapidement dans l'inconscience.

Il ignorait totalement où on pouvait l'emmener. Un laboratoire ? Quelque chose comme ça ? Son souvenir des lieux est encore flou... Où était Aydin ? Combien de temps est-il resté ? Peut-être trois mois. Techniquement, c'est ça. Mais ils lui ont paru être une éternité. Nah, franchement... si il y a bien un moment de sa vie dont il préfère ne pas se souvenir, c'est bien celui-ci. Il y avait d'autres créatures... lémures pour la plupart, peut-être d'autres également. Il ne communiquait pas avec eux, ne le pouvait pas et ne le voulait pas. Il n'était mû que par un puissant désir d'arrêter de souffrir et de fuir à toutes jambes loin, très loin d'ici. Des expériences affreuses étaient menées sur lui. Une lame effleurant sa peau. Son souffle rauque et douloureux, ses poumons en feu. Une douleur immense dont il essayait de se débarrasser par tous les moyens, qui le rongeait de l'intérieur. Des substances et des observations. Des murmures qui lui vrillaient les oreilles. Les larmes, les blessures psychologiques qui succédaient aux physiques. L'attente interminable. Et, surtout, cet état de semi-conscience, d'impuissance qui l'empêchait d'agir, de réfléchir.

C'était affreux.

Il ne fut libéré que longtemps, trop longtemps plus tard. Lors d'un grand coup de théâtre, un inconnu – un de ses tortionnaires ? Un inconnu ? Qui sait... – permit de libérer une partie des créatures captives. Neah ne se fit pas prier ; il puisa dans ses forces restantes pour s'échapper, vite, loin de cet enfer. Il était blessé, au bord de l'évanouissement, et il chancelait... il dut en baver pour s'échapper enfin. Mais ça valait le coup, définitivement. Il n'aurait pas pu vivre plus longtemps là-bas. D'ailleurs, il lui semble que d'autres, même en ayant fui, avaient vite fini par mourir... il avait été chanceux. Très chanceux.

Le lémure avait cherché à obtenir des soins, le plus vite possible. Trouver un hôpital ne fut pas chose aisée, mais il y parvint, tant bien que mal. Ce fut à ce moment qu'il apprit que trois mois s'étaient écoulés, même si il mit un long moment à s'en rendre réellement compte. Physiquement, il était salement amoché, mais les soins se déroulèrent sans réel encombre. Le plus gros problème, c'était psychologiquement. Il n'admettrait jamais avoir le moindre problème, et n'aimait pas particulièrement que le psy de l'hôpital se charge de lui – il ne le laissait jamais fumer en plus -, mais les séquelles sont bien là. Très fréquemment, quasiment tout le temps après sa libération en fait, ses émotions s'emballaient, un rien pouvait le paniquer, le déprimer ou le faire hurler. Tendu en permanence. Parfois il ne semblait pas réagir, mais à l'intérieur, cela revenait au même ; ses émotions perçaient son esprit vulnérable de part en part, telles des dagues. Le reste du temps, il était plus vide et brisé par ces crises et ses souvenirs hanteurs qu'autre chose... Maintenant, ça s'est calmé, ça va mieux. Il a parfois des tempêtes émotionnelles et on ne peut pas dire qu'il soit exactement le même qu'avant, mais il reste globalement stable. Loin d'être un fou, je vous rassure.

Aujourd'hui, quelques mois ont passé, et il a réussi à louer un petit appartement à Fröenbourg, adoptant le faux nom d'Adam Marple – choisi totalement au hasard – afin de ne pas être retrouvé par ses aggresseurs. Il espère pouvoir retourner à Kalel, bien plus agréable à ses yeux, prochainement, mais déménager n'est pas vraiment dans ses priorités. C'est ici qu'il a repris son boulot de détective privé, après tout il le fait bien, pourquoi changer ? D'autant que cela lui permet de se renseigner sur les différents conflits et problèmes, et d'enquêter dessus... Car oui, il espère découvrir qui lui a fait subir ces expériences. Sans compter le sale type qui suivait Aydin, et qu'il doit définitivement coincer... Aydin... Est-ce qu'elle va bien, au juste ? Il a l'impression que ça faisait des années qu'ils ne se sont plus vus. Enfin, ils se retrouveront bien un jour, il en est persuadé. Mais en attendant, il a pas mal de travail sur les bras.


   
Pouvoirs & Armes

Métamorphose humaine ∞ Neah n'est pas un lémure pour rien. Il est donc capable de se métamorphoser à loisir en fennec roux pour repasser à l'humain ensuite, sans réelle contrainte. Un animal plutôt discret et pratique, quoiqu'un peu fragile, on peut dire. Cependant, chacune de ses blessures ou cicatrices sera présente sous les deux formes... exemple ? Fennec ou humain, il lui manquera toujours un bout d'oreille. Allez savoir où il s'est fait ça…
De l'autre côté du miroir ∞ De l'autre côté du miroir : Cette capacité lui permet, si il l'utilise, de voir l'alternative à une scène se déroulant en face de lui. A lui de choisir laquelle des deux réalités aura lieu. Bien que ce pouvoir soit extrêmement utile, les résultats sont très aléatoires ; il peut ne pas fonctionner, par exemple, et ne fonctionne bien sûr que si Neah est témoin d'une scène à l'instant donné (impossible de modifier la réalité après coup !). Mais le principal problème est que la réalité alternative ne se présente que sous la forme d'un flash de quelque secondes ou minutes. Il est donc très difficile d'anticiper les conséquences de son choix... ce qui peut entrainer pas mal de regrets ou une certaine paranoïa à l'idée d'entrainer des conséquences négatives. Neah y a donc peu recours, on n'est jamais trop prudent. A noter que ça ne fonctionne que si il est extérieur à un évènement, si il en est témoin et non acteur. Eh oui, ça ne lui permet pas de se tirer de mauvaises situations, malheureusement~

Obsession ∞ Ce pouvoir permet à Neah de rendre son interlocuteur obsédé par une idée de son choix. Si il veut que la jeune femme à laquelle il parle pense à manger des fraises, elle sera prise d'une terrible envie d'en manger. Si il veut qu'elle pense à une chanson populaire, elle ne pourra pas sortir cet air de sa tête… etc. Pratique pour obtenir des lapsus révélateurs ou face à des gens qui cherchent à changer de conversation, et se retrouvent souvent déstabilisés par ce pouvoir… Ca marche avec à peu près tout, du moment que la personne sur laquelle il exerce son influence connaisse ce qu'il essaie de lui faire penser (comment penser à une personne qu'on n'a jamais vue et dont on n'a jamais entendu parler ?). Cependant, ça nécessite une bonne dose de concentration et il est difficile de maintenir cette influence très longtemps… et si il se déconcentre, il peut se tromper d'obsession (si il est distrait pas un oiseau qui s'envole, son interlocuteur peut brusquement penser à un oiseau également), ce qui donne des situations assez étranges. Il est possible de résister à ce pouvoir, mais la concentration et la force d'esprit nécessaires sont très conséquents.


Il s'éveillera


∞ SILENCE ∞
Permet de faire taire les gens aux alentours et avec une plus grande concentration, cela peut atteindre tous les bruits alentours, même une mouche, les voitures, après pas mal de pratique… mais il n'en est pas encore à ce niveau, pour le moment il se contente de faire fermer le clapet de certaines personnes quand on réussit à venir à bout de son incroyable patience~ Comme pour tous ses autres pouvoirs, le charme ne dure que quelques minutes tout au plus, lorsqu'il n'y a pas tout simplement de raté - parfois la personne parvient à prononcer quelques bribes de mots - mais il est au moins utile dans des moments où le silence est primordial pour se concentrer.


Écran magique


Hello ! On m'appelle Ney, nom dont la prononciation sera sans doute moins hasardeuse que Neah~ J'écris depuis pas mal de temps et Rp depuis quelques mois déjà. Je n'ai pas grand chose à dire sur moi ne me mangez pas plz si ce n'est que je trouve le fow très sympa. Si je joue mal le perso ou que je me trompe dans le contexte… bah Aydin et les admins pourront me frapper mais me tuez pas non plus/PAN/

Bref, enchantée~

()

Code:
[b]Sherlock Holmes[/b] de [i]Sherlock BBC[/i] est Neah Argentum
 




Dernière édition par Neah Argentum le Mar 8 Sep 2015 - 11:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Penses-tu que
Aydin S. Grimm respirera encore longtemps ?



Profil

MESSAGES : 149
RUNES : 170

INSCRIT(E) DEPUIS LE : 30/12/2014
AVATAR : Ymir -Shingeki no Kyojin-
AUTRES COMPTES : Kaëlan van Eden

MON ÂGE : 22 ans
ARMES&POUVOIRS : ∞ Hypoallergodétection ∞ Eau du Dragon ∞ Poignard caché ∞ Confusion




MessageSujet: Re: And I'm talking to myself at night because I can't forget || Neah Argentum Dim 6 Sep 2015 - 3:15

NYAAAAAAAAAAAAAAAAH ! :Hikari:

Bienvenue ! \o/

Quand j'ai vu le nom de Neah enregistré, j'ai failli faire une crise cardiaque ! ... Puis la grande curiosité s'est emparée de moi... puis dès que j'ai vu ta fiche, je me suis jetée dessus, puis j'ai lu... puis... *le suspense est à son comble, 'ttention D: * ... J'ai tout simplement adoré. *_*

Tu as un bon style d'écriture, fluide et agréable, très peu de fautes (sinon j'ai pas fait attention), et concernant le personnage, pas d'inquiétudes, tu l'as très bien cerné. T'as même fait des liens, ajouté, modifié des choses auxquelles je n'avais pas pensé, qui apportent quelque chose au personnage. Donc j'te taperais pas, puisque je vous aime déjà, toi et ton interprétation de mon Neah ~ Après pas sûr qu'Aydin le frappe pas le jour où ils se reverront xD

Puis tu fais des pavés. J'aime les pavés. Pavés powaa ~ (... Remarque, vu que t'as traversé ma prez' et la description du prédéfini, c'est que tu devais les aimer /PAN )

*Etouffe son fennec roux favoris entre ses bras*


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Penses-tu que
Invité respirera encore longtemps ?

Invité

Profil





MessageSujet: Re: And I'm talking to myself at night because I can't forget || Neah Argentum Dim 6 Sep 2015 - 8:57

Bienvenue à toi ! :D

Il n'aura pas fallut très longtemps avant que quelqu'un s'empare de ce predef ahah.
Très heureux de te compter parmi nous ! On t'aime déjà //PAN
Et ca fait plaisir de voir un nouveau visage et qui plus est celui de Neah ! Hâte de te voir en Rp :D

Donc voila ! En générale c'est à ce moment que j'ajoute "Bonne chance pour la suite de ta fiche" mais tu es trop rapide huhu... Donc on va dire... Bon validage ? - Il existe ce mot ?  - Chut, je t'ai pas sonné.
Revenir en haut Aller en bas


Penses-tu que
Neah Argentum respirera encore longtemps ?



Profil

MESSAGES : 74
RUNES : 88

INSCRIT(E) DEPUIS LE : 06/09/2015
AVATAR : Sherlock Holmes - Sherlock BBC
AUTRES COMPTES : Kalev Anderson

MON ÂGE : 24 ans
ARMES&POUVOIRS : ∞ Métamorphose humaine ∞ De l'autre côté du miroir ∞ Obsession ∞ Silence




MessageSujet: Re: And I'm talking to myself at night because I can't forget || Neah Argentum Dim 6 Sep 2015 - 9:33

YAY, JE ME SUIS PAS FAIT JETER (pas encore)

Aydin > Ahah, cette réponse m'a fait… extrêmement plaisir x) Merci pour tous les compliments, je me suis sérieusement attaché à ce perso (et Aydin aussi du coup) donc ça m'aurait fait mal de le rater~ Et ouaip, les pavés, c'est le bien. Donc merci encore ! Tu peux le frapper, ce serait drôle

Crow > Eheh, je ne poste jamais une fiche incomplète~ Merci beaucoup pour l'accueil aussi, en tout cas, ça fait plaisir~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Penses-tu que
Hugi Nevermore respirera encore longtemps ?



Profil

MESSAGES : 166
RUNES : 96

INSCRIT(E) DEPUIS LE : 28/02/2014
AVATAR : Howl du Château ambulant
AUTRES COMPTES : Griffin - Heimdallr

MON ÂGE : Inconnu - Vieux
ARMES&POUVOIRS : Psycho-pass - Cassandre - Rythme cardiaque




MessageSujet: Re: And I'm talking to myself at night because I can't forget || Neah Argentum Dim 6 Sep 2015 - 12:19

Bienvenue Neah ♥ Cela fait toujours immensément plaisir quand un prédéfini est pris.
Si Aydin n'a rien à redire sur le personnage je n'ai rien non plus, qui plus est il n'y a pas d'erreur de contexte ou quoi que ce soit.
Simplement je préférerai une limite un peu plus marquée pour le pouvoir de l'autre côté du miroir. Par exemple qu'il ne puisse pas agir sur sa vie mais uniquement sur des événements auxquels il est extérieur (ce n'est qu'une proposition mais c'est pour donner une idée).

Sinon tout est parfait alors le staff te propose ces deux pouvoirs en espérant qu'ils te ravissent ☼

∞ SILENCE ∞
Permet de faire taire les gens aux alentours et avec une plus grande concentration, cela peut atteindre tous les bruits alentours, même une mouche, les voitures, après pas mal de pratique.

ou

∞ EMPATHIE ∞
Pouvoir permettant de ressentir les émotions des personnes entourant le Détenteur. Avec une bonne maîtrise, il est également possible d'influencer les émotions des gens.




« C'est la pluie au-dehors
moi je suis soleil »

Hugi plussoie cette chanson




Cadô:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Penses-tu que
Ahmad Abdelbari respirera encore longtemps ?



Profil

MESSAGES : 61
RUNES : 116

INSCRIT(E) DEPUIS LE : 10/12/2014
AVATAR : desmond miles - assassin's creed
AUTRES COMPTES : //

MON ÂGE : 26 et un bon millier d'années
ARMES&POUVOIRS : ∞ pomme de la discorde ∞ aridité ∞ conductivité ∞ fusion




MessageSujet: Re: And I'm talking to myself at night because I can't forget || Neah Argentum Lun 7 Sep 2015 - 20:18

et mince, v'là qu'elle r'trouve son renard
trop de renards ici
que quelqu'un les arrête
on peut trop faire la fontaine avec notre horde de corbeaux
(oui c'est un fennec je sais)
(et bienvenue, entre parenthèses, si-si~)



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Penses-tu que
Invité respirera encore longtemps ?

Invité

Profil





MessageSujet: Re: And I'm talking to myself at night because I can't forget || Neah Argentum Lun 7 Sep 2015 - 22:07

Damned, le lémure d'Aydin !

Ahmad, je crois que tu vas avoir une chambre de libre ou un nouveau squatteur toi aussi (bien que, ce fennec à l'air civilisé lui, genre il a même un appartement à glaglaland, quelle idée....)

Aydin... aydin va devenir insupportable (plus que d'habitude j'entends..)

BIENVENUE A TOI SINON ! Et, si ce petit problème de bout d'oreilles en moins te gênes, que ce soit pour une raison esthétique ou simplement un problème d'équilibre, je veux bien te rendre service et te dévorer l'autre, de bout d'oreille *grand sourire carnassier* Après tout, Aydin m'a aidé à trouver un sweet un jour, je lui dois bien ça~



Revenir en haut Aller en bas


Penses-tu que
Neah Argentum respirera encore longtemps ?



Profil

MESSAGES : 74
RUNES : 88

INSCRIT(E) DEPUIS LE : 06/09/2015
AVATAR : Sherlock Holmes - Sherlock BBC
AUTRES COMPTES : Kalev Anderson

MON ÂGE : 24 ans
ARMES&POUVOIRS : ∞ Métamorphose humaine ∞ De l'autre côté du miroir ∞ Obsession ∞ Silence




MessageSujet: Re: And I'm talking to myself at night because I can't forget || Neah Argentum Mar 8 Sep 2015 - 11:26

Modification ajoutée, idem pour le sort, j'ai pris Silence du coup (en espérant ne pas l'avoir foiré lui aussi, ahah) ~ Contente que tout convienne sinon.

Sinon, merci à tous ceux qui m'ont souhaité la bienvenue~ Cela dit je me passerai de tes services, Fenrir, ne m'en veux pas mais je tiens à ce qui me reste d'oreille ♥



   
Still hiding your scars ?
You did not break me I'm still fighting for peace well I've got thick skin and an elastic heart but your blade it might be too sharp yeah I may snap and I move fast
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Penses-tu que
Hugi Nevermore respirera encore longtemps ?



Profil

MESSAGES : 166
RUNES : 96

INSCRIT(E) DEPUIS LE : 28/02/2014
AVATAR : Howl du Château ambulant
AUTRES COMPTES : Griffin - Heimdallr

MON ÂGE : Inconnu - Vieux
ARMES&POUVOIRS : Psycho-pass - Cassandre - Rythme cardiaque




MessageSujet: Re: And I'm talking to myself at night because I can't forget || Neah Argentum Mar 8 Sep 2015 - 11:55


     
FÉLICITATION ! ☼
Vive Sherlock et vive toi. J'espère que tu t'amuseras bien ici et j'ai hâte de stalker à mort lire gentiment tes futurs rps *^*
     
      Maintenant que tu es officiellement entré dans le monde de Breath, il te faut remplir quelques paperasses administratives mais facultatives. Toutefois, vaut mieux les remplir quand même. Je te propose donc remplir ton profil et le tenir à jour suivant l'évolution de ton personnage et tout le tralala.

      Ensuite, je t'invite à venir créer ton topic de rps et ton relationnel. Et aussi venir chercher ton portable et faire une demande pour créer ton blog !

      Note bien que tu peux rejoindre aussi des organisations et participer à des défis ! Bref, tu as de quoi t'amuser avec de nombreuses animations ! Bon rp parmi nous !
     



« C'est la pluie au-dehors
moi je suis soleil »

Hugi plussoie cette chanson




Cadô:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Penses-tu que
Contenu sponsorisé respirera encore longtemps ?



Profil





MessageSujet: Re: And I'm talking to myself at night because I can't forget || Neah Argentum

Revenir en haut Aller en bas

And I'm talking to myself at night because I can't forget || Neah Argentum

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Wednesday Night Raw # 60
» Perfect night ♪
» Snow Night [F, Clan de Glace]
» Monday Night Raw #46 - Carte
» Friday Night Smackdown - 23 Décembre 2011 (Carte)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Breath ! :: I'm alive :: You are (not) alone. :: Fiches validées :: Creatures-