AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Le gentil toutou à son Papa!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Penses-tu que
Cerbère respirera encore longtemps ?



Profil

MESSAGES : 26
RUNES : 61

INSCRIT(E) DEPUIS LE : 23/07/2015
AVATAR : Raven - Elsword
AUTRES COMPTES : //

MON ÂGE : + 1000 ans (25 - 30 ans d'apparences)
ARMES&POUVOIRS : Métamorphose ∞ Poison ∞ Brouillage ∞ Intimidation




MessageSujet: Le gentil toutou à son Papa! Ven 24 Juil 2015 - 15:03





Cerbère

« Qui a dit que trois têtes valent mieux qu'une? La bonne blague... »
+ 1000 ans ∞ Nymphe ∞ Raven d'Elsword.
   A préciser ∞ Aucun (ex-gardien des Enfers)
Et si on cherchait d'abord dans les livres? Que dit-on de toi?
Gardien impitoyable, tenace, fidèle à son maitre Hadès, monstrueux, terrifiant,  insensible, tellement hideux qu'il changeait les âmes en pierre si elles osaient le regarder … Et bien d'autres légendes encore à son sujet. Pas très joli tout ça… Sérieusement… Est-ce que ces écrivains ont réellement rencontré Cerbère pour rédiger des descriptions pareilles? Il y a bien entendu des vérités, mais également des mensonges…

Disons qu'avec Cerbère, c'est un peu compliqué de dresser un profil psychologique. Avec trois têtes presque indépendantes l'une de l'autre… C'est la galère pour savoir qui pense comment… Commençons donc par ce qui est le plus facile, là où les trois têtes de Cerbère sont d'accord sur leurs préférences.

Ce que nous connaissons tous de ce chien des Enfers et qui se révèle être juste est sa loyauté. Cerbère est d'une fidélité sans faille vis-à-vis de son maitre et sa famille. Il obéit aveuglément à Hadès qu'il considère comme son unique alpha. On peut toujours l'amadouer de diverses manières, seul le Dieu des Enfers compte à ses yeux. Jamais il ne lui dira non, jamais il ne se retournera contre lui, jamais il ne reconnaitre un autre maitre que lui… Sa dévotion envers Hadès est sans limites. Il ne cessera de le chercher que lorsqu'il aura trouvé cet être que ses trois âmes réclament comme étant le seul et unique à pouvoir les diriger.

On ne dirait pas ainsi, mais Cerbère est un gourmand. Bien que ses trois têtes aient des gouts différents, allant de la viande au poisson en passant par toutes les nourritures humaines qui puissent exister, les personnalités du chien des Enfers s'accorderont toutes à dire que leur pêché mignon reste les gâteaux au miel. Difficile d'y résister lorsqu'on en a mangé durant des centaines d'années. Il ne dira jamais non à une pâtisserie. Et oui, l'histoire du sucre fonctionne très bien avec lui!

On pourrait croire que le molosse infernal haïrait tout son produit par un instrument après le coup que lui avait fait Orphée en arrivant aux portes des Enfers. Pourtant, Cerbère apprécie encore la musique, principalement celle de son époque. Ce genre de sons a le don de l'apaiser et de le calmer, surtout les notes de la lyre. Ecouter de la musique est l'un de ses petits plaisirs personnels qu'il évite d'aller répéter sur tous les toits.

Passons au plus compliqué…
Comme nous le savons tous, sous sa forme d'origine, Cerbère est un chien à trois têtes. Qui dit trois têtes, dit trois personnalités distinctes. Chaque tête pense et agit de manière indépendante. Pour mettre un peu d'ordre dans ces personnalités, voici comment chacune d'elles se comporte…

La tête de droite – avec ses yeux bleus – est sans aucun doute la plus curieuse. Elle s'intéresse à tout ce qui passe à sa portée et est attirée par tout ce qui est nouveau à ses yeux. Un simple papillon peut la fasciner… C'est également la plus rêveuse et la plus enfantine. Elle s'émerveille de la moindre chose comme pourrait le faire un enfant. Naïve sur les bords et fort bavarde, c'est probablement la plus douce et la plus mignonne des trois de par son côté bon enfant. Infantile, elle a tendance à exaspérer la tête de gauche et à générer des conflits avec celle-ci.

La tête de gauche – avec ses yeux rouges – est celle qui mordra en premier. C'est la plus primitive des trois. Elle est violente et brutale, cherchant souvent un prétexte pour la bagarre. Si votre tête ne lui revient pas, elle vous le fera vite savoir, n'ayant pas sa langue dans sa poche. De plus, elle est rancunière et susceptible, mordant pour un oui ou pour un non. Ce sera probablement la première à foncer tête baissée sans prendre le temps de réfléchir aux conséquences. Se tenir très éloigné de celle-là, conseil d'amis!

La tête centrale – avec ses yeux verts – est en quelques sortes la meneuse des trois. En effet, entre la colérique et la gamine, il faut un leader pour que tout soit coordonné, bien que les deux autres soient indépendantes. Mais sans chef à la tête de ce trio, Cerbère n'aura jamais été aussi loin dans la vie. Il s'agit de la pensante du groupe, elle fait aussi office de médiateur entre les deux autres têtes qui se chamaillent sans arrêt. Elle est la plus calme et la plus sage de toutes. La plus calculatrice et manipulatrice aussi, voire peut-être la plus fourbe aussi, celle qui emploiera la ruse plutôt que la brutalité comme sa consœur de gauche.

Bien que Cerbère soit un seul corps, il fonctionne un peu comme un groupe ou une petite meute composé de trois individus avec Hadès en guise d'alpha. Sous sa forme originelle, il n'y a pas encore trop de soucis. Les têtes se disputent entre elles à la manière de frères même si certaines disputes sont des plus violentes. C'est lorsque le molosse est sous forme humaine que tout devient compliqué… Imaginez-vous trois âmes se retrouvant d'un coup dans un même corps avec une seule tête. Les trois têtes sont capables de communiquer à tour de rôle bien que la centrale soit la plus souvent aux commandes. Avec cette nouvelle apparence, les trois âmes sont arrivées à un accord si elles voulaient éviter d'attirer trop l'attention sur elles. Bien qu'elles aient choisi la tête du milieu – après une longue dispute, précisons-le – chaque tête reste indépendante et ne peut s'empêcher d'intervenir quand bon leur semble, prenant le pouvoir chacune leur tour. Et à défaut de pouvoir se mordre sous forme humaine, elles parviennent à se quereller en prenant les commandes l'une après l'autre. On a alors droit à de divertissantes scènes de ménages où, soudainement, le chien des Enfers se retrouver à crier contre lui-même avec trois intonations de voix différentes. Dans notre monde actuel, l'attitude de Cerbère serait associée à la schizophrénie. Sous cette apparence, même si la tête centrale même la danse, il lui arrive d'être influencée par les deux autres et réagit au quart de tour, ce qui lui donne un aspect lunatique, moins grave que son côté schizophrène. Le molosse infernal ne tient vraiment pas à finir ses jours dans un asile… D'où le fait d'avoir choisi une tête principale et de laisser les deux autres faire profil bas. Heureusement que chaque tête peut ressentir les émotions et entendre les pensées des deux autres. Ce qui est pratique pour communiquer sous forme humaine bien que l'envie de répondre de vive voix est souvent irrésistible. Il n'empêche que lorsque les trois têtes commencent à parler mentalement toutes en même temps, c'est la migraine assuré...

Et le serpent? Celui qui leur sert de queue?
Il agit purement par instinct et n’a donc même pas son mot à dire sous forme humaine. Ce n'est qu'un animal avec sa propre conscience et qui mord lorsqu'on l'approche de trop.



      Biographie

       Noir… Noir… Encore du noir…
Que ses yeux soient fermés ou ouverts, tout autour de lui n'était qu'obscurité glaciale. Petite masse de poils informes, cet être de chair et de sang ignorait ce qu'il faisait parmi ces ténèbres. On l'avait emmené sans qu'il ne sache pourquoi et laissé dans cet endroit terrifiant. Il aurait tant aimé se blottir contre ceux qui lui avaient donné la vie, chaleur parentale qu'il rechercha en vain. Sa seule consolation fut ses trois âmes présentes dans un seul et même corps, le sien. Certes, s'il s'agissait d'une même créature, ils étaient plusieurs dans cette galère. La solitude de l'endroit était moins pénible à supporter en sachant à trois. Son corps se roula en boule et ses trois petites têtes se blottir les unes contre les autres dans un sentiment de solidarité.
Ne voulait-on pas de lui? Qu'avait-il fait pour qu'on le laisser seul ici, à errer parmi le chaos? Ceux qui l'avaient vu naitre ne l'aimaient-ils pas? Le chiot ne se sentait pas à sa place, petit être vivant entouré des monstres damnés issus de ce désordre obscur. Harcelé sans cesse par ces mêmes démons, la créature n'avait pas de moyens pour leur échapper ni même quitter cette endroit malsain, trop faible que pour se déplacer. De toute façon, il n'avait nulle part où aller… Combien de temps tiendrait un être vivant dans le monde des morts? Les paris étaient probablement déjà lancés…

Une aura nouvelle alerta ses sens. Oiseau de bonne ou de mauvais augure?
Celle-ci semblait venir de tout côté. Pourtant, le chiot sentait que cette nouvelle créature des Enfers arrivait droit sur lui. Bien que faible, il leva doucement ses trois têtes à l'approche de cette aura. Elle était différente des autres… Plus puissante, plus terrifiante mais aussi plus majestueuse et plus imposante que toutes les autres présentes ici. Les ténèbres elles-mêmes s'inclinaient devant tant d'impétuosité. Cet être brillait de sa présence et forçait l'obscurité à reculer, à lui obéir. Il s'arrêta face au chiot qui releva ses truffes pour le regarder, peu rassuré. Pourtant, le Dieu ne dégageait aucune hostilité et aucune malveillance. Sans un mot, il se baissa et tendit la main pour la passer dans son pelage dans un geste que la petite créature trouva doux. La peur s'envola aussitôt, laissant place à la curiosité. Remuant les truffes pour humer l'air, le petit canidé s'enivra de son odeur, se retrouvant plus rassuré par cette présence inconnue. Sécurité, compassion, tendresse… C'était ce que cet être aux allures d'homme lui inspirait. Puis, le Dieu fit par se redresser et s'éloigna de quelques pas. Il s'en va déjà? Non, il s'arrêta. Le chiot dressa les oreilles, tous ses yeux étant fixés sur le dos d'Hadès, comme si chacune de ses âmes attendait quelque chose. Le maitre des Enfers jeta un coup d'œil en arrière, un regard qui voulait tout dire. D'une énergie nouvelle, le chiot se releva d'un bond. Ses pattes se mirent en mouvement, ordonnant à son corps de suivre Hadès qui s'en allait déjà.
Rencontre entre un Dieu tout-puissant et un chiot faiblard… Qui aurait cru que cette petite boule de poils aux allures si chétives, lui qui marchait dans les pas du Seigneur des Morts, allait devenir Cerbère, le gardien des Enfers!

Ce fut Hadès en personne qui éleva le chiot.
Comme n'importe quel chien, Cerbère avait toujours cherché à faire partie d'une meute. Il voit en le Dieu des Morts un chef incontesté, son alpha. Et cela, depuis son plus jeune âge, depuis que sa présence avait été acceptée par un seul regard. Ce fut ce regard qui lui donna la conviction qu'il avait enfin trouvé son maitre, qu'il savait enfin où était sa place: aux côtés d'Hadès. Bien doué d'une intelligence, Cerbère se comportait – et c'est toujours le cas de nos jours – comme un chien. Il aboie, grogne, joue à la balle, rapporte les bâtons que son maitre lui lance… Il fait tout comme un vrai toutou, à l'exception de pouvoir parler. A cet âge de chiot, le molosse des Enfers était très joueur, affectueux et curieux. Bon, le concerné doit bien l'avouer, il l'est toujours autant avec Hadès et sa famille… Des bêtises, il en avait probablement fait des tas: mâchouiller tout ce qui passe à portée de ses crocs, uriner où bon lui semble, aboyer lorsque les âmes des morts passaient à proximité, laisser trainer sa truffes dans le moindre recoin des Enfers... Déjà une vrai petite terreur! C'est Hadès qui devait être content…

Au fur et à mesure de sa croissance, Cerbère devint plus imposant, plus fort et plus indépendant. Il vouait toujours une fidélité sans limites à son maitre Hadès. Pour lui, il serait toujours l'adorable chiot qu'il avait été lors de leur rencontre. Pour toute autre créature, vivante ou morte, résidant aux Enfers, il était craint. En grandissant, les personnalités de ses trois têtes s'affinèrent, devenant de plus en plus distinctes l'une de l'autre. On avait alors la gamine curieuse, la colérique brutale et la calme réfléchie. Mais ses trois têtes s'accordaient à dire qu'elles feraient tout pour leur alpha, y compris l'alléger un peu de son travail dans le Royaume des Morts. Ce fut sur cette pensée que, du jour au lendemain, Cerbère décida d'assumer lui-même l'emploi de gardien des Enfers sans demander l'avis de son maitre. Après tout, il était un chien. Il pouvait au moins rendre ce service à son chef de meute, surtout qu'il en avait désormais les capacités. Et les légendes à son sujet ne mentaient pas. Le molosse infernal prenait son rôle très à cœur, gardant farouchement l'entrée du domaine d'Hadès. Un très bon chien de garde!

A son poste de gardien, Cerbère avait vu de nombreux mortels essayaient de franchir les portes des Enfers. Ces héros courageux étaient des défis dont raffolait le chien infernal. Il venait un peu couper la monotonie de son poste. Voir tous les jours des centaines d'âmes défilés sous son nez devenait vite lassant. Et au moins, Cerbère pouvait profiter d'un peu d'actions. Ces valeurs chevaliers de l'Antiquité étaient en quelques sortes les bienvenues. Peu réussirent l'exploit de déjouer sa vigilance. Et le molosse n'est pas près de s'en vanter bien qu'un bon nombre de mortels connaissent l'histoire de ces héros: Psyché et Enée avec leurs gâteaux drogués ou soporifiques, Orphée avec sa lyre, Pirithoos et Thésée (bon… Cerbère mangea quand même l'un des deux. Thésée fut puni par Hadès). Mais sa plus grande honte fut son duel avec Héraclès. Peu lui importait la raison de sa venue, Cerbère refusait tout ordre de lui. Le chien apprit bien plus tard qu'il était l'un des défis d'Héraclès et que son maitre Hadès avait autorisé le demi-dieu à emmener Cerbère à la surface seulement s'il parvenait à le vaincre à mains nues. Dit comme cela, le canidé avait l'avantage en tout point. Ce fut sans compter sur la force extraordinaire du héros et son habilité au combat. Le molosse se défendit jusqu'à l'épuisement et dut accepter de rendre les armes face à ce combattant hors pair. Se faire mettre en cage fut sans aucun doute le plus pénible dans toute cette histoire. Heureusement que ce ne fut que pour un aller-retour. Il retourna bien vite à son poste de garde de la porte, gardant à la fois rancune et respect envers Héraclès.

En dehors de son poste de garde? Eh bien c'est un gentil toutou à son Papa!
Cerbère était et reste le plus loyal compagnon d'Hadès et de sa famille. Le rôle de gardien est celui qu'on attribue en premier à Cerbère. Il laissait passer les âmes des morts en échange de gâteaux au miel déposé au fond de leur tombe et les empêchait d'en sortir une fois la porte infernale franchise. Une sorte de berger des morts si on veut. Cependant, il veillait également à ce qu'aucun être vivant ne puisse passer dans le Monde Souterrain. Seuls les morts avaient le droit de passage. Dans l'autre cas, la chair fraiche faisait partie de son régime alimentaire. Mais dans sa vie de chien millénaire, il avait bien d'autres fonctions au sein des Enfers: brave toutou pour Hadès et sa femme Perséphone – même si elle lui donne froid dans le dos -, compagnon de jeu pour Thanatos, confident pour Macaria… Le chien de la famille en bref!

Tout comme les Dieux infernaux, Cerbère ne vit ni arriver la Fin ni le grand Sommeil qui s'abattit sur son maitre et sa famille. Lui-même n'avait pas été touché pour ce soudain endormissement. A croire que seuls les Dieux avaient été atteints. Il ne comprit pas ce qui s'était passé. Pourquoi ces maitres étaient-ils tombés subitement endormis? D'où venait ce mal qui les avait pris par surprise? Était-ce en rapport avec les humains? Tous les Dieux étaient-ils touchés? Le chien des Enfers resta malgré tout à son poste, fidèle gardien d'Hadès. Il ne tenta même pas de remonter à la surface pour se renseigner contre cette "maladie", préférant de loin être le loyal protecteur de sa famille et rester dans l'ignorance. Il était de son devoir de veiller sur les portes des Enfers tout en protégeant les divinités endormies durant cette période où ils seraient impuissants et vulnérables. Contrairement aux vampires qui finirent par abandonner leurs créatures, Cerbère resta là, à attendre leur réveil. Il devint encore plus impitoyable, tenace et irascible. Plus personne n'osait passer, encore moins s'aventurer en sachant que Cerbère montait toujours la garde.

Puis, aussi subitement qu'il s'était endormi, Hadès se réveilla. Au plus grand bonheur de Cerbère! Jamais il ne fut plus heureux qu'à cet instant! Voir son maitre reprendre vie n'était que joie. Un moment d'allégresse qui fut de courte durée. Hadès ne resta pas bien longtemps dans son royaume. Au grand damne de son chien, il quitta son domaine souterrain pour ces terres baignant dans le soleil. Cerbère aurait aimé le suivre comme il l'avait toujours fait, mais il avait encore le devoir de veiller sur sa famille. Le Seigneur des Morts ne lui pardonnerait probablement jamais d'avoir laissé Perséphone et Macaria sans protection. Alors il resta aussi, veillant sur les deux femmes. Celles-ci ne tardèrent pas non plus à se réveiller, l'une après l'autre. Elles aussi quittèrent les Enfers, l'une pour retrouver son époux et l'autre pour retrouver ses parents. Cerbère se retrouva bien vite seul, toujours fidèle à son poste. Il attendit, dans l'espoir de revoir ses maitres. Le chien devait de toute façon garder son rôle. Veiller et protéger… Oui, mais sur quoi? Les âmes des morts n'affluaient plus autant aux portes des Enfers. De plus, Hadès et sa famille s'étaient réveillés et avaient abandonné les Enfers pour le monde du dessus. Leur étaient-ils arrivés quelque chose de grave pour qu'ils ne puissent revenir? Le molosse ne pouvait pas rester ici à attendre sagement leur retour, surtout qu'il n'avait plus rien à protéger désormais. Il était devenu inutile dans le royaume d'Hadès. Son seul et unique vrai rôle désormais était sans doute retrouver ses maitres, savoir ce qui leur était arrivé et rester à leur côté pour les protéger s'ils étaient toujours en vie.
Cerbère quitta à regret les Enfers, monde dans lequel il avait toujours vécu. Non sans un regard triste en arrière, il fit ses premiers pas dans le monde moderne que nous connaissons. C'était il y a plus de vingt ans…

Aujourd'hui… Cerbère erre dans le monde des mortels comme un chien perdu, à l’intérieur comme à l’extérieur des murs, à la recherche du seul et unique être que ses trois âmes s’accordent pour désigner comme étant celui pouvant les diriger… Hadès.

       
Pouvoirs & Armes

   Métamorphose ∞ Comme n'importe quelle autre créature, Cerbère est capable de se métamorphoser à volonté. Il peut passer de sa forme gigantesque de chien à trois têtes à l'apparence d'un humain tout à fait banal ou presque. On pourrait croire que ce pouvoir est facile à utiliser. Détrompez-vous… La grandeur imposante du chien des Enfers est un atout terrifiant mais également désavantage lorsqu'il s'agit de passer d'une forme à l'autre. A cause de la différence d'échelle entre l'humain et la bête, la transformation est douloureuse bien que courte. Cependant, elle le laisse souvent étourdi le temps que la douleur disparaisse, ce qui peut prendre plusieurs minutes. Et méfiez-vous, dans des moments pareils, le chien est des plus agressifs et hargneux. Et là, c'est trois morsures au lieu d'une…
Bien que Cerbère soit d'une taille imposante (2m50 au garrot), il n'a clairement plus son immense silhouette qu'il arborait fièrement à l'époque où les Dieux régnaient encore sur le monde.
   Poison ∞ Certains diront qu'avoir un serpent à la place de la queue n'est pas très pratique. Ca siffle, ça mord pour un rien, ça crache… Et Cerbère doit bien l'avouer, remuer la queue n'est pas simple avec ce compagnon écailleux. Mais malgré tout, ce serpent lui donne un certain avantage. Bien que le chien ne soit clairement pas capable de faire appel à toutes les ressources de son puissant corps d'origine, il a compensé en ayant absorbé les capacités du serpent qui fait office de queue. Il lui permet alors de secréter un puissant venin qu'il peut inoculer à ses adversaires par le biais des griffes ou des crocs. Et naturellement, son corps produit l'antidote à travers son sang. Bien entendu, ce pouvoir n'est pas utilisable sous forme humaine. Pour inoculer le venin, il faut des griffes ou des crocs, ce que Cerbère ne possède pas sous son apparence humaine. De plus, pour produire ce fameux venin, il lui faut ingurgiter des kilos de viande. Eh oui, ce liquide mortel ne se fabrique pas ni se renouvelle en un claquement de doigts. Sans rien à se mettre sous la dent, il ne peut plus empoisonner qui que ce soit.
   Brouillage ∞ Ce pouvoir permet d'altérer les sens des personnes à proximité, c'est-à-dire dans un rayon de quelques mètres. Cette capacité touche tous les sens d'une personne: ouïe, vue, odorat, gout et toucher. La personne atteinte voit l'un ou plusieurs de ses sens affaiblis voir totalement inutilisables. Ce pouvoir est en général aléatoire bien que les principaux visés soient l'ouïe, la vue et l'odorat. Il n'atteint qu'un seul sens la plupart du temps Altérer un sens bien précis demande plus de concentration et d'énergie à Cerbère de même qu'altérer plusieurs sens. Le brouillage ne fait pas exclusivement perdre un sens, il peut également lui faire croire à autre chose: odeur insoutenable, gout agréable, bruit assourdissant, chaleur insoutenable… Il ne s'agit que de sa fonction secondaire, donc demande plus de maitrise, de concentration et d'énergie pour avoir un résultat plus optimal. Cerbère peut l'utiliser sous ses deux formes. Bien entendu, sous forme humaine, le pouvoir est moins efficace. Il permet juste d'affaiblir un ou deux sens et non de les annuler.

   
Il s'éveillera

   Intimidation ∞ Obliger la personne à ressentir un peur inexplicable et souvent incontrôlable pour ceux sujet au stress. Pour se faire, Cerbère doit obligatoirement regarder la personne dans les yeux plus de trois secondes. Plus il fixe autrui, plus la sensation de peur devient pesante et horrible. Perdre le contact visuel offre alors une certaine forme de sécurité. Cependant, la peur reste tout de même active pendant un certain laps de temps. Plus vous avez regardé le chien des Enfers dans les yeux, plus la peur mettra du temps à disparaitre. Bien entendu, dès que le contact visuel est rompu, la peur baisse automatiquement d'un cran avant de s'affaiblir peu à peu. Selon la nature du sujet et son état psychologique, la peur est plus ou moins forte. Sur les humains et les êtres de bas étages ainsi que ceux au mental fragilisé, elle est très puissante. Mais plus on monte en niveau et plus l'être à un mental de fer, moins elle est efficace. Ce pouvoir fonctionne aussi bien sous forme humaine que sous son apparence originelle. La seule différence est le degré d'intensité de la peur ressentie car sous sa forme animale, vous avez bien trois paires d'yeux qui vous fixent. Dans les deux cas, évitez une bataille des regards avec lui!

   Vous connaissez la légende? Celle du Cerbère qui était tellement hideux qu'un simple regard changeait les âmes des morts en statue? Non, non… Il ne l'a pas emprunté à la Méduse! Eh bien, cette histoire a une part de vérité. Le molosse infernal ne changeait pas les gens en pierre d'un simple échange de regard comme la Gorgone. Les gens extrapolent beaucoup… Cerbère avait réellement le don de pétrifier les morts par un contact visuel, mais simplement de peur. De toute façon, même transformer en pierre, un mort reste un mort…
Cerbère avait déjà la connaissance de ce pouvoir bien avant d'arriver dans le monde des mortels. Ce fut en prenant le rôle de gardien des Enfers qu'il découvrit ce pouvoir. Il doit bien l'avouer, il ne la sut que des siècles plus tard après sa prise de poste. Certes, les morts étaient toujours terrifiés lorsqu'il s'agissait de se présenter à lui pour pouvoir passer la porte menant vers le repos éternel. Pourtant, c'était en croisant son regard que les âmes étaient prises d'une peur panique. Leu seul salut pour retrouver un peu de lucidité? Le gâteau au miel qu'ils emmenaient avec eux accaparait tout l'attention de Cerbère. Celui-ci les laissait alors tranquille. Le chien appréciait user de ce don pour effrayer les âmes qui venaient le trouver, lui conférant une réputation de gardien terrifiant. L'un des rares à avoir pu déjouer son don et prouvant qu'il était un cœur vaillant et sans peur, fut Héraclès. Sans quoi, Cerbère aurait peut-être eux le dessus sur le héros.Orphée parvint également à y échapper…

Cerbère a cru longtemps que ce pouvoir n'était efficace que sur les morts vu ses échecs sur Héraclès et Orphée. Pourtant, à force de vivre parmi les humains, il découvrit que ce pouvoir avait également un effet sur les êtres vivants. Il n'en prit réellement connaissance que quelques années après avoir quitté les Enfers. Certains y étaient très sensibles et d'autres l'étaient un peu moins comme les êtres tout droit sortis des livres, comme lui. Il lui fallut du temps pour s'y faire, évitant la plupart du temps de croiser les regards des gens autour de lui pour éviter d'engendrer une panique générale. Ce pouvoir reste un avantage sur ses ennemis mais un inconvénient lorsqu'on vit avec des tas d'humains qui ne sont même pas au courant de créatures comme lui. Donc si Cerbère ne vous a le regard fuyant, ce n'est pas par gêne mais bien pour éviter de vous faire peur, à vous humains et faibles créatures.

   
Écran magique

   Je n'ai pas grand-chose à dire. J'espère juste être à la hauteur pour incarner Cerbère. Sinon, voilà un moment que je fais des rps sur forum. Et je ne pense pas pouvoir m'en passer. x) ()

   
Code:
[b]Raven[/b] d' [i]Elsword[/i] est Cerbère.
     




Légende:
Thymos (gauche) #cc0000 ∞ Enosi (milieu) #336600 ∞ Glyka (droite) #013ADF 

Spoiler:
 


Dernière édition par Cerbère le Mer 29 Juil 2015 - 19:06, édité 36 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Le gentil toutou à son Papa!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Le gentil toutou à son Papa!
» FISTOULIC GENTIL TOUTOU 14 ANS 1/2 EN RISQUE EUTHA URGENT
» Réflexion sur papa Dessalines
» Wouyyyyyyy ke le vrè jeneral Toutou gwo Toutou, ti Toutou se lèv
» Host papa

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Breath ! :: I'm alive :: You are (not) alone. :: Fiches validées :: Creatures-