AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Everwhite Leisenback - "TRAQUER, DÉVORER, ÉVOLUER"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Penses-tu que
Invité respirera encore longtemps ?

Invité

Profil





MessageSujet: Everwhite Leisenback - "TRAQUER, DÉVORER, ÉVOLUER" Jeu 16 Avr 2015 - 6:10





Everwhite



Leisenback
« TRAQUER, DÉVORER, ÉVOLUER »
±750ANS (24ANS PHYSIQUEMENT) ∞ NYMPHE DRAGON ∞ FUSHIMI DE K PROJECT. ∞ HÉTÉROSEXUEL ∞ AUCUN POUR LE MOMENT.
Avec-vous remarquez à quel point il est difficile de se débarrasser de certaines habitudes ? Une toute petite chose que l'on répète plusieurs fois par jour devient rapidement une habitude. S'en débarrasser est d'autant plus difficile n'est-ce pas ? Vous savez peut-être vous-même de quoi je parle.
Dans le cas d'Everwhite toute sa vie se résume à ce genre d'"habitude". Pour que ce soit plus parlant je dois entrer dans les détails, mais c'est assez difficile de présenter le caractère d'une personne aussi marqué. Sa personne se résumant en un mot: Survivre.
C'est tout le soucis, quand je dis qu'il est difficile de le décrire c'est tout simplement parce que "survivre" n'est ni une émotion, ni un trait de caractère... Et pourtant c'est tout à fait lui.
Certain animaux, des prédateurs solitaires comme la plupart des serpents par exemple, vivent seul et ne possède aucune attache. C'est plus ou moins le cas d'Everwhite, la question serait donc "pourquoi continuer de se battre si l'on ne tire aucune satisfaction de la vie ?". Je n'ai pas de réponse à vous fournir.

Everwhite est quelqu'un de profondément traumatisé, il vécu des dizaines d'année dans la peur ou l'épouvante de finir dévoré, une peur si profonde qu'il n'éprouvait rien d'autre, du matin à son réveillait jusqu'au soir où il s'endormait.
Je n'attends pas de vous que vous compreniez ce calvaire mais imaginez-vous seulement que vous soyez seul, entouré de prédateur plus rapide ou plus fort que vous, en toutes heures du jour et de la nuit. Pour survivre il vous faudrait affronter chaque jour le danger et la peur qui vous ronge de l'intérieur.
Ce cauchemar semblait être éternelle et la mort être sa seul délivrance. Quand enfin, après des décénies, le cauchemar prit fin il décidât de ne plus jamais avoir à revivre cet enfer, il décidât d'être à partir de ce jour LE prédateur.

Maintenant que vous savez cela je peux aisément vous le décrire. Sa philosophie est la suivante: Tout le monde n'a pas le même droit de vivre, pour gagner ce droit vous devez être LE plus fort.
Il est donc un prédateur avide de puissance, mais absolument pas intéressé par le pouvoir. Il cherche à devenir la plus forte créature de ce monde dans le seul but de survivre, pour que personne ne puisse s'opposer à son droit de vivre et ainsi ne plus jamais connaître la peur.
Le monde des hommes a apporté à Everwhite plus qu'il ne pouvait l'imaginer, puisque ce monde lui a permis d'oublier sa soif de puissance, mais il est difficile de se débarrasser de certaines habitudes.

Ce monde lui a offert une véritable identité, il lui fallut du temps pour s'adapter, mais il fini par se créer une personnalité. Il est méfiant de nature, mais amicale au fond. D'aucuns diraient qu'il est timide et ils n'auront pas forcement tord. Passionné de littérature il découvre que la vie n'est pas aussi dure et froide qu'il l'avait toujours imaginé. Cet endroit lui offre enfin le véritable repos qu'il cherchait, ou du moins jusqu'à ce qu'il découvre qu'il existe dans ce monde aussi de puissantes forces capablent de contester son droit de vivre.

En attendant ce monde sera pour lui un paradis à nul autre pareil, le rendant tout particulièrement optimiste. Il tire beaucoup de plaisir de cet endroit où il essaye d'apprendre à vivre. Peu habitué à son nouveau corps il est maladroit ce qui ne l'aide pas à trouver un travail, mais reste combatif et rêve de trouver une place dans ce nouvel environnement.
Pour le moment il est difficile de savoir exactement quel relation il entretien avec les hommes puisqu'il n'est présent parmi eux que depuis peu de temps, il est certes un peu fermé aux autres mais semble aimer la compagnie de ceux qu'il juge ne pas présenter de danger. Il aime aider son prochain, il est serviable, bien intentionné et surtout il lutte contre ses pulsions meurtrières. C'est un principe qu'il ne parvenait pas à cerner à son arrivé, mais il fini par comprendre que pour les hommes, la mort est une tragédie. Il aurait put choisir d'ignorer ce concept mais quelque chose en lui refusait d'être un monstre, quelque chose l’incitait et l'incite aujourd'hui encore à devenir un homme comme les autres.

La vie semble enfin lui sourire, il est heureux de vivre. Mais au fond sommeil un prédateur, un chasseur qui n'a pas oublié le passé, prêt à resurgir à tout moment.

  Biographie

   Que venait-il de se produire ? Que faisait-il ici ? Everwhite restait figé au milieu de la pièce devant la glace, le visage couvert de sang. Les quelques faibles rayons de lumière qui parvenait à s'échapper du store se frayait un chemin avec difficulté au travers de la fumée de cigarette. Une fumée si dense qu'elle embrumait la totalité de l'appartement qui lui était inconnu.
Il semblait sous le choc, des images brutales lui apparaissait en flash alors qu'il cherchait à reprendre ses esprits. Il jetait des regards paniqués autour de lui, c'était une pièce, la tapisserie était déchirée et les canalisations en morceau, ce qui expliquait déjà pourquoi ses pieds trempaient dans l'eau froide. Il releva ensuite les yeux sur le miroir brisé devant lui. Il avait le visage sale et couvert de sang, mais impossible de savoir s'il s'agissait du sien, il remarquait cependant une profonde ouverture sur le sommet de son crane, peut-être la raison de son amnésie ?
Il s'approchait du mur et touchait du bout des doigts les entailles qui parcouraient de long en large la cloison, semblable à des griffures. Il ne se souvenait de rien, sauf d'un nom: Everwhite Leisenback, était-ce le sien ? Il lui semblait bien lui appartenir, mais comment en être certain ?

A la recherche de ses souvenirs il quitta la pièce réveillant une douloureuse blessure à la jambe, des écorchures semblables à celle laissé sur le mur lui saignait le mollet. Il venait d'entrer dans ce qui s'apparentait à un salon. Au centre, une table en bois miteuse portait un vase de fleur morte qui servait apparemment de cendrier. La fumée de cigarette se faisait plus épaisse encore par ici et se mélangeait aux vapeurs l'alcool ainsi qu'au goût de sang qu'il avait en bouche formant un ensemble nauséabond.
Everwhite fit volte face, la porte d'entrer était hors de ses gonds, étendu sur le sol, comme si quelqu'un était entré en l'enfonçant. Toujours les yeux rivés sur le sol il repéra quelques écailles baignant dans une traîné de sang, ce qui n'était pas sans lui remémorer la violence de son enfance.


Souvenir d'enfance
C'était un petit dragon, terrifié, pas plus grand qu'un lézard et incapable de voler, mais si différent des autres animaux. Qu'avait-il de si différent me demanderez vous ?... Juste une conscience, il était conscient de sa condition et de son existence. On raconte que ce dernier serait né d'une malédiction, d'après les légendes il fut un temps ou cette petite chose fut un homme, transformer en une faible créature pour le punir de son avidité. Mais qui connaît la vérité ? Ce qui est certain en revanche, c'est ce qui suivi la "naissance" de ce dernier. Réalisant qu'il était faible, il resta caché aux yeux du monde et surtout à ceux de ses nombreux prédateurs, ne quittant sa cachette que pour de rare chasse nocturne.. Et ce pendant des années, mais plus le temps passait, plus il semblait évident qu'il n'atteindrait pas maturité. Jusqu'au jour ou celui-ci décida de devenir le prédateur plutôt que la proie, il avait cette étrange aptitude à faire évoluer son corps à sa guise pouvant en à peine quelques semaines doubler l'épaisseur de sa peau, ou développer des cornes.
Mais sans expérience pouvait-il réellement s'attendre à survivre ? Non ou du moins, pas sans "Elle", une entité puissante qui veillait sur lui, un Dieu peut-être ? Nul ne le sait, mais ce qui est certain, c'est que depuis ce jour où il tua pour la première fois l'un de ses prédateurs, une présence protectrice s'installa à ses coté.



Des images de souvenirs s'agitaient dans l'esprit d'Everwhite, s'il était réellement cette créature alors que faisait-il dans cet apparemment ? Il continuait de parcourir du regard ce qui l'entourait, la décoration était fade, voir inexistante, un unique cadre faisait office d'ornement au-dessus du vieux canapé en cuir qui semblait dominer la pièce.
Suivant la traîné de sang il boita jusqu'à la prochaine pièce, cette fois ci une cuisine. L'évier fuyait, des tonnes de vaisselles en morceaux étaient étalés sur le sol et la table était recouverte de pille de boite à pizza. L'endroit ne pouvait pas sembler plus sale. Pourtant, un objet retenait l'attention d'Everwhite, une lame, un couteau, cet outil stimula chez lui un autre souvenir.


Souvenir Juvénile
Le faible Lézard avait progressivement laissé place à une créature insatiable, perpétuellement à la recherche d'évolution, elle savait que chaque proie tué la rendait plus forte, mais pas au même rythme, Everwhite quitta ses douces forêts pour s'attaquer à un milieu plus hostile... Et plus à même de rentabiliser ses journées de chasse.
Les marécages, la vie y était plus rude pour lui et les prédateurs plus nombreux, mais c'est exactement ce qu'il recherchait, il mettait continuellement sa vie en danger en s'attaquant à la faune locale. D'une certaine façon sa personnalité commençait à se faire sentir, il aimait changer d'environnement fréquemment par curiosité de connaitre le monde, il découvrit de cette façon de nombreux milieux comme des forêts, des jungles, des montages ou plus récemment des marais.
Everwhite profita des centaines d'années durant de son pouvoir, cette capacité à évoluer jusqu'au jour où il fut abandonné, cette entité qui veillait sur lui disparut et avec elle sa capacité à s'adapter, rendant ses migrations plus difficile.



La traîné de sang guidait Everwhite dans une pièce voisine, plus petite, plus sombre, le Bureau. Quel contraste impressionnant entre cette pièce et le reste de l'appartement. Ici tout était parfaitement à sa place si l'on omettait quelques livres oubliés sur le sol, probablement renversé par l'auteur de cette traîné de sang. Une grande bibliothèque recouvrait le mur du fond derrière le siège du bureau, tant d'ouvrage qui éveillait chez Everwhite des souvenirs bien plus récent. Son arrivée dans le monde des hommes.


Souvenir dernier
Conscient que sans sa précieuse capacité il devrait se débrouiller par ses propres moyens, il quitta la jungle où il s'était réfugié pour rejoindre un monde qui le terrifiait plus que tout autre monde. Celui des hommes. Il les étudia longuement dans un premier temps, jusqu'à en connaître les coutumes et habitudes avant de développer la capacité à se transformer en l'un d'eux.
Je passe sous silence son arrivée sans vêtement dans le monde des hommes, ont le prit pour un exhibitionniste, un fou ou un amnésique, mais il s'intégra rapidement... Si l'on met de côté ce qui est de se nourrir, il s'était rapidement habitué à marcher sur ses jambes, mais pour ce qui est de manger... mâcher n'était pas vraiment dans ses habitudes. Combien de fois a-t-il manqué de s'étouffer avant de s'y habituer !
Au final il trouva ici plus qu'un simple habitat pour sa quête, mais une maison et une vie.


Lorsqu'il franchit la porte de la chambre, quittant de par ce fait le bureau, il avait déjà presque entièrement retrouvé la mémoire. La seul question qu'il se posait était de savoir ce qu'il faisait dans cet endroit.
La fenêtre était grande ouverte, un rapide coup d'oeil lui indiquait qu'il devait être au 1er ou 2eme étages, d'un bâtiment abandonné au milieu de nul-part, le soleil était en train de ce coucher derrière la ville quelques kilomètres plus loin, c'était assez beau à voir, mais Everwhite ne s'y attarda pas. Le lit était défait, la moquette semblait décoloré par endroit en plus d'être de très mauvais goût, mais au moins elle absorbait parfaitement la traîné de sang qui semblait s'arrêter devant la fenêtre en morceau.

En peu de temps le reste de ses souvenirs refirent surface, il avait remarqué plus tôt dans la journée une attitude étrange chez homme, les paternes d'un prédateur, ce qui l'avait poussé à prendre en chasse ce dernier. Persuadé d'avoir face à lui une autre créature qui lui soit semblable. La traque dura quelques heures, le temps pour la "proie" de s'isoler ou de rentrer chez elle, un vieux bâtiment à l'abandon, mais les choses ne se passèrent pas exactement comme prévu. A l'instant même ou Everwhite enfonça la porte il réalisa que son monde avait changé et que les règles de la chasse étaient altérés par la même occasion, car c'est au moment où vous vous élancez sur votre proie que vous découvrez de quoi elle est capable.
La chose qui se tenait debout au milieu de la pièce n'était pas une créature à même titre que lui, mais il ne s'agissait pas non plus d'un homme. Il aurait aimé à ce moment comprendre de quoi il s'agissait, mais il n'en eut pas le temps. Bondissant sur sa proie, il en suivi un combat acharné au terme du quel, Everwhite subit un violant choque crânien laissant à son adversaire l'occasion de fuir. La véritable question était donc pour lui de savoir contre quoi il venait de se battre, ses blessures étaient assez superficielles, comparé à ce qu'il avait perdu lors de ce combat: sa dignité, c'était pour lui la première fois qu'une proie prise au dépourvu lui faisait goûter la saveur de son propre sang.
Everwhite, à bout de force boita les dents serrées sur quelques mètres jusqu'à atteindre le frigo dont il sortie un vieux sandwich.

-Bon sang... Il aurait pu faire les courses... Je meurs de faim...

Bah oui... Son dîné venait de lui filer entre les doigts, il fallait bien qu'il se trouve autre chose à manger...

   
Pouvoirs & Armes

Évolution génétique, morphologique. ∞ Il est capable de faire évoluer son corps pour que celui-ci prenne l'apparence d'un être humain, il semblerait qu'il soit capable de prendre une seul et même forme, celle d'un homme. Sous cette apparence il se fait nommer Everwhite. C'est une capacité qu'il n'a pas encore l'habitude d'utiliser, il est cependant capable de l'utiliser longtemps en échange de quoi il doit dévorer d'importantes quantités de chair, que ce soit celle d'une proie ou celle de deux ou trois bons gros poulets acheté au super marché du coin ! Il lui faut aussi en avoir assimilé au préalable pour pouvoir utiliser cette compétence sur une plus longue durée.

Évolution génétique, musculaire. ∞ Il s'agit la de l'unique capacité que possède Everwhite pour se défendre. Elle réside en une évolution de sa masse musculaire et de l'épaisseur de ses écailles. Le transformant en véritable mastodonte de grande taille, toutefois cette métamorphose est douloureuse en plus d'être affreusement coûteuse en chair (même en aillant consommé de la viande au préalable il doit être capable de tenir cette apparence au maximum une heure en fonction du repas.) S'ajoute à cela que cette évolution l'empêche de voler (à cause de son poids trop important) et que ses écailles perdent leurs couleurs noirs qui lui permettrait de ce camoufler.
Mastodonte:
 

Évolution génétique, auditive. ∞ Everwhite est aussi capable d'améliorer drastiquement son ouïe pour divers raison. A la base elle lui permettait de traquer ses proies de nuit en émettant des sons à la façon des chauves-souris, maintenant cette évolution lui permet surtout d'espionner les conversations des gens... Ce qui est génial quand on est curieux comme un chat !
Il avait pris l'habitude d'utiliser cette capacité en tout temps, ce qui fait que cette dernière ne lui consommait que peu d'énergie, aujourd'hui elle l'épuise à très brève échéance. Pour ce qui est de cette capacité elle lui demande beaucoup de concentration ce qui l'épuise mentalement, il devra donc se reposer un long moment après une utilisation trop intense.


Sabre léger. ∞ La poignée est couverte d'un tissu bleu brodé d'or sur laquelle est fixée une garde dorée finement sculpté, une longue et fine lame d'argent légèrement courbé à son extrémité couronne le tout, sur la lame est gravé "Umbra - Hunter, 1245".

Combustion ∞ Everwhite est capable de cracher en continue sur une vingtaine de mètres un liquide collant, spontanément inflammable au contacte de l'aire. Ce traduisant par une projection de flamme. Ce pouvoir est cependant associé à une grande contraintes, le venin est produit pendant le sommeille d'Everwhite et stocké jusqu'à utilisation, il doit donc compter plusieurs jours pour l'utiliser en plus grande quantité, dans le cas contraire, Everwhite finirait par tomber à sec et il serait privé de ce pouvoir pendant quelques jours.


Écran magique

B'Soir ! J'ai pas grand chose à dire... J'étais sur un ancien forum de Logan. Il m'a supplié de venir ici #pasdutout. J'aime uniquement les caleçon de la marque Dim (comprendra qui pourra) et je suis aussi une marque de dentifrice recommandé par 9 dentistes sur 10 !... Mais étant donné que les dentistes vivent de nos caries je ne sais pas si c'est une bonne chose qu'il me recommande D:... Enfin voila vous l'aurez compris c'est le bordel dans ma tête !()

Code:
[b]Fushimi & Krokmou[/b] de [i]K Project et Dragon[/i] sont Everwhite.
 




Dernière édition par Everwhite G. Leisenback le Jeu 16 Avr 2015 - 15:00, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

Everwhite Leisenback - "TRAQUER, DÉVORER, ÉVOLUER"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» "TRAQUER, DÉVORER, ÉVOLUER"
» Créer/rejoindre/faire évoluer une guilde
» Comment faire évoluer Têtarte en Tarpaud
» [Recherche] Barpau Chromatique a faire évoluer
» [J] Faire évoluer Pikachu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Breath ! :: I'm alive :: You are (not) alone. :: Fiches invalides-