AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Benjamin Stanford - "Ladies aaaaand gentlemen ! ... I'm gonna eat you ~ ♫ !"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Penses-tu que
Invité respirera encore longtemps ?

Invité

Profil





MessageSujet: Benjamin Stanford - "Ladies aaaaand gentlemen ! ... I'm gonna eat you ~ ♫ !" Mar 14 Avr 2015 - 13:44





Benjamin



Stanford
« I is gonna eat chu ~ ♫ »
40 (18 physiquement) ∞ Nymphe ∞ Sakaki Yuya Yu-Gi-Oh! Arc-V
   Pansexuel ∞ Acteur
Il y a quelques mois, il était encore un inconnu, Benjamin. Pourtant aujourd'hui dans cette salle de cinéma, vous n'avez d'yeux que pour lui, c'est dingue. Vous ne le voyez pas directement, et vous vous doutez que pour toutes les galipettes qu'un film d'action demande il doit avoir un doubleur derrière lui, mais vous y croyez. Il exerce sur vous un charisme naturel, presque magnétique même pour ainsi dire. Son sourire vous fait tour à tour sourire à votre tour tant il semble sincère, ou frissonner tant il a l'air carnassier, tant on dirait... un prédateur sur le point d'attaquer de dévorer sa proie avec une sauvagerie sans pareil. Oui, Benjamin est un excellent acteur, dans la veine de ceux qui vous fascinent et vous attirent d'un regard, d'une parole. Sa nature d'apparence insouciante et le sourire qui sait se faire tour à tour charmeur ou sarcastique sur ses lèvres ont su lui attirer faveurs du public comme de ses pairs, et même si sa tendance à perdre ses moyens dès lors qu'il n'a plus le contrôle d'une situation a tendance à le desservir, on le considère généralement comme un bon vivant, un joyeux compagnon de beuverie et avec le temps un camarade sur lequel on peut compter.

Et parfois, il fait peur.

Parfois, son regard se fait terrifiant, l'air qui l'entoure devient froid et lourd, et on se surprend même à trembler en sa simple présence, quand bien même on ne serait pas la cible de la colère qui soudain le prend. Car l'ire d'un prédateur n'est pas quelque chose que l'on ignore. Surtout quand le prédateur en question est de base une créature mangeuse de chair humaine qui se rabat pourtant sur la nourriture que ses proies de prédilection préfèrent. Il est une manticore, une antique créature crainte pour son poison incurable, un mangeur de chair humaine. Un ennemi naturel de la race humaine avec laquelle il cohabite pourtant.

Il est comme un gros chat. Tantôt joueur, tantôt sadique, parfois même étonnamment affectueux, bien souvent taquin, parfois violent. Gourmand, indépendant, en apparence facile à vivre, même si parfois son besoin d'attention fait qu'il peut se montrer collant. Des fois il ronronne même carrément.

Mais il est comme un gros chat. Et par conséquent, on ne peut jamais savoir quand est-ce que ses instincts reprendront le dessus. Quand est-ce qu'il passera finalement à l'attaque, las de se contenir.

      Biographie

     Quand on vous dit créature, ou nymphe plus précisément, vous avez facilement tendance à penser à d'anciennes et puissantes entités, qui sont nées et qui ont vécues en dehors des Murs de Breath. On imagine de majestueux êtres définis par un seul mot, liberté. Puis on a Benjamin, qui n'a jamais connu l'extérieur des murs, né en captivité.  A la base, il y avait Myria. Une vampire ancestrale que des siècles d'une mission stérile et de solitude avaient rendues folle. Comme de nombreux vampires à l'époque, elle s'était rangée du côté de Mad quand ses expériences avaient commencé, dans l'espoir de revoir le Dieu qui l'avait mise au monde, retrouver un sens à sa vie en somme. Ca n'arriva jamais, mais Myria se mit à développer une étrange passion : la mise en place de son petit plaisir privé, un "musée des merveilles" comme elle s'amusait à l'appeler.  L'objectif de ce sombre lieu était simple : rassembler un maximum d'êtres qui ne devraient pas appartenir à ce monde, et nulle chose n'était épargnée : les expériences ratées de Mad, quelques statues de divinités qu'elle conservait en secret, mais aussi, plus étonnant, d'autres vampires et, même, quand ils apparurent, des hôtes kidnappés dans le plus grand secret. Et enfin, il y avait des Créatures, quand les malheureuses vivaient au sein des Murs ou faisaient l'erreur de les traverser pour découvrir les Cités. Même si nombreux étaient ceux qui mourraient au cours de cette captivité, bien d'autres survivèrent, et ce système pervers perdura durant de nombreuses décennies, leur geôlière après tout, ne ressentait pas les effets du temps passant.

La chance voulu qu'elle mette la main sur deux manticores qui, malgré toute leur force ne purent échapper aux griffes de la vampire folle. Pensant qu'il s'agissait d'une race entièrement composée de mâles de part le fait que tous présentaient des attributs physiques qui faisaient qu'on les prenait comme tels (rappelons que la crinière des lions est quelque chose uniquement réservé aux mâles), elle ne se douta point qu'en enfermant les deux bêtes dans la même salle, une relation basée sur la violence et la domination naitrait, et que cette union, celui des deux qui allait être soumis à l'autre donnerait naissance à Benjamin, il y a tout juste quarante ans. Sa "mère" mourra peu de temps après l'accouchement, manque de nourriture et épuisement combinés l'ayant achevé à petit feu, et il fallut rapidement mettre le nouveau né à l'abri d'un père qui, privé des rations qu'il volait à sa compagne, allait jeter son dévolu sur son nouveau-né. Benjamin fut isolé dans une nouvelle cellule, avec une compagne déjà présente, une hôte.

Ce fut sa première rencontre avec Gaïa. Malgré son état scellé, la divinité mère du panthéon grec et son hôte, Luma, cohabitaient d'une façon étonnamment paisible au sein d'un seul et même corps : à première vue, l'expérience qui avait donné naissance à leur union avait pour but de voir si le pouvoir de créateur de vie de Cybèle fonctionnerait sur un hôte déjà mort... et le résultat fut une jeune fille qui vieillissait à un rythme ralenti mais qui, bien plus étonnant, coexistait avec sa déesse depuis sa naissance. Tout comme elle avait pris Luma sous son aile, la divinité se chargea de faire l'éducation de la Manticore, lui apprenant à réprimer ses instincts violents et agissant pour lui comme une mère l'aurait fait. Malgré sa captivité, et parce qu'il n'avait rien connu d'autre, Benjamin était heureux.

Mais il n'était pas fait pour vivre en captivité, pas plus que ne l'étaient Luma ou Cybèle. Ils planifièrent leur fuite il y a presque cinq ans déjà, mais tout dérappa. Myria repéra ses "possessions" en train de tenter de lui échapper, et il avait fallu se battre. Coup de chance incroyable ? Quoi qu'il en soit, ils parvinrent non seulement à s'échapper de leur prison, mais aussi à mettre fin aux jours de leur geôlière. Coup du sort, ils furent néanmoins séparés, et c'était il y a cinq ans. Cinq années durant lesquelles, pour la Manticore, la manière la plus simple de retrouver celle avec qui il avait grandit, celui qui les avait élevé, était tout simplement de faire en sorte que nul ne puisse ignorer son nom. Atteindre la célébrité.

       
Pouvoirs & Armes

   Métamorphose ∞ Comme toute Créature Benjamin est capable de métamorphose pour se fondre dans la masse. Sa particularité réside dans le fait que, son espèce étant composée d'êtres hermaphrodites, il a le choix entre se métamorphoser en un homme ou une femme, qui se fait alors connaître sous le nom d'Eleanor. Sous le coup de colères intenses sa métamorphose peut avoir des ratés, ses oreilles revenir à leur apparence d'origine, ses ailes et sa queue se manifester, etc... A noter que si il est capable de maintenir sa métamorphose sur des périodes de temps exceptionnellement longues due à une pratique intensive, plus le temps est allongé, plus son corps s'épuisera vite, la transformation drainant ses forces. Sur le long terme il est donc tout à fait possible qu'il finisse par mourir d'épuisement si il passe trop de temps sous forme humaine !
   Poison universel ∞ Les manticores sont surtout connues pour leur redoutable poison, mortel à chaque piqûre, et qui ne possède aucun antidote. Bien qu'encore trop jeune (selon les standards de sa race) pour secréter un poison mortel à tout les coups, le poison de Benjamin répond à toutes les caractéristiques sus-citées, sa composition en permanence changeante rend impossible toute tentative de créer un antidote. A défaut d'être mortel cependant, son poison peut avoir des effets intéressants, comme la paralysie, les hallucinations ou encore la crise de rire... on peut tout faire ou presque, à la condition que pour un effet prolongé (qui durerait plus d'un quart d'heure), l'injection de grandes quantités de venin est nécessaire. Ceci dit, la composition du poison changeant à chaque piqûre on joue un peu (beaucoup même) à la roulette russe puisque les effets de son poison sont alors décidés par dame chance. Il est même tout à fait possible qu'il se retrouve du coup à injecter un dopant par erreur, sans aucun contrôle sur la chose !
   Charisme bestial ∞ Benjamin est un prédateur, un dominant. Il exerce une pression et un charisme naturels qui font qu'on a plus facilement tendance à l'écouter et à se soumettre à son avis qu'on le ferait en temps normal. Ce n'est pas de la suggestion, ni du contrôle, c'est quelque chose de parfaitement naturel du aux phéromones qu'il sécrète : je domine, tu te soumets. Ce pouvoir est par conséquent fortement lié au ressenti qu'ont les personnes de lui, et a des chances réduites d'affecter les personnes qui le prennent sur un pied d'égalité, et aucunes sur celles qui se considèrent comme lui étant supérieures, ou celles qui sont plus puissantes que lui.

   
Il s'éveillera

  J'aime ce qui est SpécialLe Physique est le plus important.
CONTRÔLE DE LA DOULEUR ∞ Pouvoir de sadique ou de bon samaritain selon l'usage qui en est fait ; augmenter ou diminuer la douleur (mais pas la créer ou la faire disparaître). Ce pouvoir sera à découvrir en rp, il s'agit d'une capacité dont il ignore encore l'existence. Il lui permet donc, par contact physique, de moduler la douleur ressentie par un autre être vivant. Il ne peut cependant se servir de cette capacité sur lui-même, et dans le cas où il vient à réduire le niveau de douleur il en subirait les frais, ressentant toute douleur retirée.
   
Écran magique

   Trouverez-vous le mot caché dans le nom de Benjamin ~ ? :3 ()

   
Code:
[b]Sakaki Yuya[/b] de [i]Yu-Gi-Oh! Arc-V[/i] est Benjamin E. A. Stanford.
     




Dernière édition par Benjamin E. A. Stanford le Lun 8 Juin 2015 - 19:33, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

Benjamin Stanford - "Ladies aaaaand gentlemen ! ... I'm gonna eat you ~ ♫ !"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Benjamin Stanford - "Ladies aaaaand gentlemen ! ... I'm gonna eat you ~ ♫ !"
» It's gonna be legen... wait for it [qui veut :3] dary.
» 08. Remember that time is money - Benjamin Franklin
» Everything's gonna be ok # ft Nora (Terminé)
» Edge Vs Shelton Benjamin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Breath ! :: I'm alive :: You are (not) alone. :: Fiches invalides-