AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Macaria - C'est Mortel ce monde !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Penses-tu que
Invité respirera encore longtemps ?

Invité

Profil





MessageSujet: Macaria - C'est Mortel ce monde ! Mar 3 Fév 2015 - 22:07





Macaria



«  La vie est superficielle, ne nous forme que pour l'éternité dans un monde pire que l'Enfer »
Âge : sans importance ∞ Time Traveler ∞ Nadia de Fushigi Umi no Nadia.
Hétérosexuelle ∞ Déesse de la Mort Heureuse
Caractère : Demoiselle Macaria, c'est un beau mélange du portrait de sa mère et de son père. Héritière du domaine de l'enfer, héritière aussi d'une grande maturité, acquise grâce à sa belle éducation. De son père, elle a appris à être maîtresse d'elle-même et réfléchie dans les situations particulières. enfin, cela, c'est sans compté sur son côté complètement explosif et spontanée. Franche, elle n'hésite pas à appeler un chat un chat, ayant tendance à lancer des paroles sèche à ceux/celles qui l'enquiquineraient un peu trop.
D'une manière générale, Macaria sais tirer partie de son physique avantageux pour substituer certaines faveurs en cas de besoin, telle la future maîtresse des enfers cherchant à assouvir des besoin parfois égoïstes. Son dynamisme et son entrain lui sont à ce moment-là le plus utile, sachant charmer les coeurs les plus durs... Personne n'y pourraient y succomber. Personne sauf son père, Hadès, le dieu qu'elle admire le plus, son exemple, son modèle d'Empereur des enfers. Mais cela reste un secret inavouable.
Égoïste, certes, mais surtout dépendante de la présence de ses parents dont leur absence lui pèse sur le coeur. Réveillée en leur absence, détachée de leur protection, la princesse de enfers se sent seule et abandonnée, dans un nouveau monde où la technologie fait faillir les croyances, souffrant de cette solitude soudaine. Désorientée, elle se cale alors sur le refuge le plus proche bien que sa véritable famille lui manque véritablement. Décidée à les retrouver, ses parents en priorité, elle reste fragile mentalement, masquant sa faiblesse dans la froideur de son calme olympien hérité de son père.  Sans tenir compte de cet besoin envahissant, Macaria est en général une fille réservée et à la fois pleine d'énergie, faisant hésiter les gens à l'approcher lorsque l'on ne sait quelles paroles seraient affiliée à quelle humeur. 

  Biographie

   Macaria, princesse de l'Enfer. Fille d'Hadès et de Perséphone, la princesse se complaisait en enfer. Elle était fière, ô combien fière, de pouvoir chaque jours apprendre, découvrir, perfectionner ses dons, aux côté de son père. Depuis son plus jeune âge, elle lui vouait une admiration assez étendue, comme toute fille qui adorait son papounet fortiche me diriez-vous... Allez donc vous vanter que votre père est le Seigneur qui règne sur l'Enfer, on en reparlera ! Chaque séances d'apprentissage, elle y ressortait le sourire aux lèvre, avec déjà l'immense impatience de recommencer. Toujours apprendre plus, toujours connaître plus, toujours se perfectionner pour se sentir fière, fière d'être à la hauteur, fière que son père vente ses mérites à qui pourrait l'entendre. C'était presque une obsession : chaque fois qu'elle entendait son père la féliciter ou l'encourager, Macaria sentait son énergie remonter en flèche, d'une intensité inouïe. Cependant, ses ardeurs de petite fille ne cessèrent de se couvrir, préférant se concentrer pour donner le meilleur d'elle-même et montrer à son père à quel point elle était digne de lui succéder, gardant secrètement dans son cœur toute l'admiration qu'elle lui vouai. Elle n'oublierai pas sa mère, la belle et puissante Perséphone, qu'elle aimait tout autant sincèrement qu'elle la détestait : de tout son cœur. Hériter de ses pouvoirs fut une grand fierté mais devenait une malédiction lors de ses conflits, rejetant tout l'amour qu'elle lui éprouvait. Entre elle et sa mère, c'était la girouette permanente, se querellant autant que se câlinant. Car lorsqu'elle ne rejetait pas toute affection dans son cœur pour son père, Macaria savait aimer sa mère, et elles savaient être complices toute les deux. Combien de fois Hadès du jouer le rôle du facteur, cherchant sans arrêt des trêves, jouant le papa pacifiste et le mari complice. Ce lien particulier pourrait d'ailleurs justifier de l'apogée du pouvoir de la demoiselle qui fut situé en hiver, étrangement. Craignant Thanatos, le considérant comme son rival direct, Macaria n'a cessé, par son obstination et son caractère de feu à imposer sa présence, montrant aux parents qu'elle méritait sa place à succéder en tant de déesse des enfers. Son frère adoptif représentait une menace et bien qu'elle n'avait pas peur en lui-même, elle ne voulais pas que leur fils adoptif vole tout l'amour que lui offre ses parents. Ainsi, elle ne le portait pas dans son cœur, faisant de lui son rival pour mieux avancer encore et plus vite, plus fort. Endormie auprès de son père et de sa mère, presque littéralement collée à eux, elle cru pouvoir rester en leur présence pour toujours. Mais le réveil qui suivit fut impardonnable. Une énorme séparation, vécu comme un abandon pur et simple.
D'un coup, ses oreille sifflèrent. Des bruits, des saveurs nouvelles atteignirent les sens d'une jeune fille en plein éveil. Son premier regard, au préalable martyrisé par d'impitoyables rayon de soleil, fut pour un homme dont les traits du visage faisant peur à voir. Il émanait de lui, plus que de la fatigue, un regard gourmand presque, ce qui ressemblait à de l'avidité en tout cas. Elle se releva, constatant avec soulagement que sa tunique était toujours la même, bien conservé en tout cas. Combien de temps avait-elle dormi ?

-Vous n'êtes pas mon père, déclara-t-elle sèchement à l'homme qui n'avait pas encore pipé un seul mot. où suis-je ?

D'autres hommes se joignirent à celui qui était déjà présent. Des vampires. Création divines dont la présence était inutile. Elle ne se sentait absolument pas rassurée. D'un coup, la mémoire jailli de la demoiselle, lui ôtant l'amnésie qu'elle subissait depuis ces trop longues minutes. Elle était Macaria, princesse des Enfers. Fille d'Hadès et Perséphone. Elle comprit sans mal que la moitié des silhouettes qu'elle visualisait n'était que des âmes vagabondes. Sans peine, elle découvrit ce qu'il se passait,  où elle était. Elle se souvenait s'être endormie près de Cerbère, son gardien, son unique protecteur. Où était-il passé ? Il n'était plus là, comme père et mère.
Car après avoir quitté le lit confortable, Macaria avait couru, foncé sans se retourner, à la recherche de son père. dès qu'elle avait compris qu'elle était seule aux enfers, et rien qu'à l'idée de rester seule, elle avait pris peur. Oubliant Cerbère, elle avait atterrit sur Terre, dans une nouvelle ère humaine. Elle s'étais engouffré dans le premier passage pour chez les humains, espérant d'instinct retrouver son père. Elle avait atterrit devant un fou. En faisant un pas dans ce nouveau monde, Macaria se sentit très vite déroutée. Elle n'y avait pas sa place, elle se sentait seule et complètement déboussolée. Elle ne sut ce qui lui poussa à faire ce geste mais, en un rien de temps, elle disparu de la vue de l'homme. En peu de temps, elle s'incrusta dans une famille, les parents ayant quelques traits de ressemblance très vague avec ses propres parents. Le gamin de cinq ans l’idolâtrait déjà. Mais elle s'en moquait éperdument. Elle devait retrouver ses parents, et ce, avant Thanatos.

   
Pouvoirs & Armes

SEIGNEUR DES DÉFUNTS ∞ hérité de son père, Macaria est elle aussi capable de voir, manipuler, causer aux âme des défunts. Son pouvoir reste tout de même plus limité, surtout au niveau de l'autonomie car la fille des enfers se fatigue bien plus rapidement.
COURONNE VÉGÉTALE ∞ Pouvoir hérité cette fois de sa mère, ce n'est pas pour rien que Macaria est la fille de Perséphone, sa capacité étant complètement identique : elle est capable de modifier la flore comme elle le souhaite. Son énergie est drainée et n'agît que temporellement, ramenant peut à peut à l'état normal ce qu'elle a modifié. Cependant, et contrairement à sa mère, son pouvoir est à la puissance de son apogé surant l'hiver.
CHUCHOTER ∞ La demoiselle s'est découvert un don pour la télépathie : capable de parler dans la tête d'une personne sans bouger les lèvres, Macaria peut communiquer discrètement avec des personnes vivantes/âmes de personnes mortes dans un périmètre uniquement visuel. Bien entendu, son don ne va qu'en sens unique sur une personne vivante, les humains n'ayant pas de force surnaturelle très élevée. Quoi que, il pourrait y avoir des exceptions pour les rares ayant une force psychique innée.


Il s'éveillera

CHAMANISME ∞ Macaria va très rapidement comprendre qu'en plus de pouvoir parler aux morts, ceux-ci auraient la possibilité de squatter son corps. Il faut bien sûr qu'elle soit assez en forme pour se faire posséder mais pouvoir aussi reprendre le contrôle de son corps à tout moment, donc elle devra être dans un bon état physique et psychologique.


Écran magique

Je suis une recrutée de ce cher Hadès qui est aussi mon papa IRL :D (nan mais en délire, hein ? u_u)


Code:
[b]Nadia[/b] de [i]Fushigi umi No Nadia[/i] est Macaria.
 




Dernière édition par Macaria le Dim 1 Mar 2015 - 1:07, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas

Macaria - C'est Mortel ce monde !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Macaria - C'est Mortel ce monde !
» Le monde du jeu 2010, 10-11-12 septembre
» Inauguration de la plus puissante turbine à gaz au monde
» Canada, le Pays le Plus Accueillant au Monde pour les Expatriés
» Décès d'Éval Manigat, père de la musique du monde québécoise

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Breath ! :: I'm alive :: You are (not) alone. :: Fiches invalides-